BFMTV

Présidentielle américaine: le vote anticipé favorable à Clinton

La file d'attente s'étire devant un bureau de vote, en Floride, où se déroule un vote anticipé, le 24 octobre.

La file d'attente s'étire devant un bureau de vote, en Floride, où se déroule un vote anticipé, le 24 octobre. - Joe Raedle - Getty Images North America - AFP

Dans plusieurs Etats, dont la Floride, les électeurs américains ont déjà commencé à voter pour le scrutin présidentiel. Ce qui pourrait être favorable à la candidate démocrate.

Le vrai jour de vote aura lieu le 8 novembre. Mais, 15 jours avant l'élection présidentielle, plusieurs millions d'Américains ont d'ores et déjà la possibilité de glisser leur bulletin dans l'urne, grâce au vote anticipé. Six millions des 130 millions d'électeurs inscrits ont ainsi déjà voté depuis début octobre. Et selon les premières analyses des listes de participants à cet "early voting", la tendance est favorable à Hillary Clinton.

Un Américain sur trois pourrait voter avant le 8 novembre

Les électeurs de Chicago, Washington, Charlotte, Miami ou Las Vegas peuvent ainsi déjà se rendre dans des bureaux de vote, une option de plus en plus disponible à chaque élection à travers les Etats-Unis. D'ici au 8 novembre, 37 des 50 Etats proposeront le vote anticipé dans les bureaux de vote, et l'ensemble des 50 Etats offrent la possibilité de voter en avance, par courrier. 

En revanche, les bulletins des votes anticipés ne seront dépouillés que le jour de l'élection, le 8 novembre, avec l'ensemble des autres bulletins. En 2012, un tiers des bulletins de vote étaient issus du vote anticipé. Un succès qui peut s'expliquer par le fait que l'élection tombe en semaine, et que des millions d'Américains sont souvent coincés au bureau.

Mais le record pourrait être battu pour cette élection 2016, le camp Clinton ayant mis toute son infrastructure en action pour mobiliser les électeurs hésitants. De fait, un Américain sur trois pourrait avoir voté avant le 8 novembre.

Clinton en tête?

Dans certains Etats-clés, le vote par anticipation pourrait donner le ton du résultat de l'élection. "Des Etats comme le Nevada, la Caroline du Nord et la Floride pourraient être joués avant le 8 novembre", prédit ainsi Robby Mook, directeur de campagne d'Hillary Clinton.

S'il ne faut pas tirer de conclusions hâtives, de premières informations, basées sur l'appartenance politique des votants semblent donner l'avantage aux démocrates en Floride et dans le Nevada, deux des Etats les plus disputés de l'élection. Comme l'explique Europe 1, ces informations se fondent sur l'analyse des profils des électeurs s'étant d'ores et déjà prononcés. En allant voter, les Américains sont effet enregistrés selon leur origine ethnique et leur affiliation politique. 

Pour l'heure, les "early voters" enregistrés sont davantage affiliés au camp démocrate que républicain. Et en Floride, les Latinos sont déjà deux fois plus nombreux à avoir voté qu'en 2012 à la même période. Un électorat plus favorable à Hillary Clinton qu'à Donald Trump.

Adrienne Sigel