BFMTV

Les folles prédictions du robot Donald Trump

Une bien étrange machine

Une bien étrange machine - AllSeeingTrump.com

Parmi les nombreux avatars de Donald Trump nés de la campagne présidentielle américaine, voici le dernier en date: un automate aux traits du candidat républicain qui multiplie les apparitions dans les rues de New York depuis mardi, énonçant prédictions improbables et grossièretés.

"Regardez ma boule de cristal et voyez l'avenir de l'Amérique", c'est par cette phrase que l'automate prédicateur interpelle les passants des rues new yorkaises. Ressemblant trait pour trait au milliardaire, le robot possède également la même voix que lui et la diction hachée qui rend les discours de Donald Trump reconnaissables entre mille.

Inspiré par la machine "Zoltar", du film à succès "Big" (1988) avec Tom Hanks en vedette, l'automate s'est installé mercredi devant le Trump International Hotel, au coin de Central Park et de la 8e Avenue.

"Toutes les femmes ne sont pas des chiens, seulement les grosses et les désagréables. Ne vous inquiétez pas, à l'avenir, quand je serai président, on va faire quelque chose pour que ça change. Avec nous l'Amérique redeviendra sexy!", débite la machine sous l’œil médusé des promeneurs.

Planning familial, Mexicains, Musulmans... Tous les sujets de campagne du candidat républicain ont été repris par le robot. La machine distribue même un ticket indiquant "Le futur n'a pas a être craint, à moins que vous soyez Noir, Mexicain ou Musulman".

"Le futur n'a pas a être craint, à moins que vous soyez Noir, Mexicain ou Musulman", indique le ticket distribué par la machine
"Le futur n'a pas a être craint, à moins que vous soyez Noir, Mexicain ou Musulman", indique le ticket distribué par la machine © AllSeeingTrump.com

"Il a exactement la voix du vrai Trump"

"Quand je serai président, nous aurons une guerre nucléaire extraordinaire, ça va être fantastique!", s'extasie le double de Trump, avant de se moquer de ses électeurs.

"Vous savez, pendant mon élection, mes partisans étaient tellement bêtes que j'aurais pu me mettre au milieu de la 5e avenue, tuer quelqu'un et je n'aurais perdu aucun vote. C'est genre, incroyable!", s'exclame l'automate prédicateur.

Si nombreux semblaient goûter à la plaisanterie, les réactions face à cette caricature étaient tout de même contrastées

"Il a exactement la voix du vrai Trump, c'est horrible et je ne trouve pas ça amusant", s'indigne Tobin Rothlein, venu de Brooklyn. "Il faut arrêter de rire et se rendre compte de ce qui se joue en ce moment", martèle ce quadragénaire.

Les artistes qui ont créé l'automate ont tenu pour l'instant à garder l'anonymat. Ils ont néanmoins créé un compte Twitter @AllSeeingTrump, et un site web, www.allseeingtrump. Ils ont autorisé BFMTV à diffuser leur vidéo sur notre site.

M.-C.M. avec AFP