BFMTV

Le Congrès américain rassemble les voix nécessaires à la mise en accusation de Trump

Donald Trump arrive pour un discours non annoncé dans la salle de presse de la Maison Blanche, le 24 novembre 2020

Donald Trump arrive pour un discours non annoncé dans la salle de presse de la Maison Blanche, le 24 novembre 2020 - MANDEL NGAN © 2019 AFP

La mise en accusation de Donald Trump pour "incitation à l'insurrection" liées aux violences du Capitole a été approuvée à 221 voix contre 203 à la Chambre des représentants.

Une majorité d'élus de la Chambre des représentants a voté mercredi la mise en accusation formelle de Donald Trump pour avoir incité aux violences du Capitole, ouvrant la voie à un deuxième procès historique du président des Etats-Unis.

Le seuil de 217 voix en faveur de l'inculpation de Donald Trump a été dépassé, la Chambre à majorité démocrate continuant à voter sur l'adoption de l'acte d'accusation visant le milliardaire républicain, dans une capitale fédérale sous haute tension. Dix républicains ont déjà voté avec les démocrates en faveur de l'impeachment.

Le procès de Donald Trump, par les sénateurs, devrait se dérouler après son départ de la Maison Blanche, le 20 janvier.

Trump est "un danger évident et immédiat", il "doit partir", a déclaré Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants qui a plaidé en faveur de sa destitution.

Une semaine avant la fin de son mandat, Donald Trump fait face mercredi à un deuxième "impeachment" pour avoir encouragé l'assaut contre le Capitole qui a fait cinq morts et ébranlé la démocratie américaine.

La présidente de la Chambre a qualifié de "terroristes nationaux (...) envoyés par le président" les manifestants ayant investi le Capitole à Washington. "Ces insurgés n'étaient pas des patriotes. Ils ne faisaient pas partie d'un mouvement politique qu'il est possible de contenir et de prendre en charge. Ils étaient des terroristes nationaux et la justice doit prévaloir", a-t-elle déclaré.

J.B. avec AFP