BFMTV

Fusillade de Newtown: les motivations du tueur restent inconnues

Les motivations d'Adam Lanza, ici en 2005, demeurent inconnues.

Les motivations d'Adam Lanza, ici en 2005, demeurent inconnues. - -

Adam Lanza avait tué 26 personnes lors de la tristement célèbre fusillade de Newtown. Près d'un an après les faits, les enquêteurs ne savent toujours pas pourquoi le jeune homme a agi ainsi.

Presqu’un an après la tuerie de Newtown, les raisons qui ont poussé Adam Lanza à abattre vingt-six personnes restent inconnues. Le 14 décembre 2012, ce jeune homme, alors âgé de 24 ans, avait tué de sang-froid 20 élèves de l’école de Sandy Hook, dans le Connecticut, mais aussi six adultes avant de mettre fin à ses jours.

Le rapport final de l’enquête diligentée après ce drame, dévoilé lundi (document disponible en anglais), n’apporte aucun élément permettant d'expliquer les motivations du tueur.

Les enquêteurs n’ont pas réussi à comprendre pourquoi Adam Lanza a perpétré ce massacre, rapporte The Guardian: "Malheureusement, personne ne pourra répondre à cette question de façon probante." Cependant, les faits montrent qu’Adam Lanza a planifié son geste et agi seul. Les enquêteurs ont donc officiellement clos cette affaire.

Une passion pour les crimes de masse

Les enquêteurs n’ont pas réussi non plus à déterminer si les troubles psychiatriques dont souffraient Adam Lanza ont été déterminants dans son passage à l'acte. Celui-ci était en effet atteint du syndrome d’Asperger, qui entraîne un trouble du comportement lié à un dysfonctionnement du cerveau.

"Les médecins qui l’ont [osculté] n’ont rien vu qui aurait prédit son comportement futur", continue le rapport.

Adam Lanza, qui n’avait "aucune connexion émotionnelle" avec sa mère – tuée elle aussi par le jeune homme -, était cependant passionné par les crimes de masses. Il collectionnait des coupures de presse relatant de nombreuses tragédies, comme la fameuse tuerie de Colombine de 1999.

Les enquêteurs ont également trouvé douze jeux vidéo dans sa chambre. Les jeux vidéo sont souvent pointés du doigt dans ce genre de faits-divers, parfois à tort. Adam Lanza en possédait cependant un nommé "School Shooting" ("Fusillade à l’école", en français, ndlr).

Un jeune homme "bizarre"

Le jeune homme aurait aussi écrit en CM2 un petit livre racontant comment une grand-mère cachait dans sa canne une arme et "tirait sur des gens".

L’histoire contenait des épisodes de violences sur des enfants, rapportent les enquêteurs. Mais tous ces éléments, qui après coup paraissent alarmants, n’avaient alerté personne. Adam Lanza fréquentait en effet les soirées locales, selon Le Figaro.

On ne saura donc jamais pourquoi ce jeune homme, qualifié de "bizarre" par les gens qui le côtoyaient, est devenu du jour au lendemain un meurtrier responsable d'un des événements les plus sanglants de ces dernières années.

Maxence Kagni