BFMTV

Covid-19: un Américain sur 500 est mort du virus depuis le début de la pandémie

Une victime du Covid-19 à Baltimore, Etats-Unis, le 24 décembre 2020

Une victime du Covid-19 à Baltimore, Etats-Unis, le 24 décembre 2020 - Andrew CABALLERO-REYNOLDS © 2019 AFP

Plus de 660.000 Américains sont morts des suites du coronavirus, selon les données de l'université Johns Hopkins.

Les États-Unis sont loin d'en avoir fini avec le coronavirus qui continue chaque jour de faire de nouvelles victimes. Un Américain sur 500 est mort du Covid-19 depuis avril 2020, au quasi-début d'une pandémie qui continue d'affecter le globe un an et demi après.

Ainsi, au mardi 14 septembre, 663.913 personnes sont mortes du coronavirus aux États-Unis selon les données de l'université Johns Hopkins, qui fait là-bas office de référence pour les données liées à la pandémie, rapportées par CNN. Aussi, la population américaine en avril 2020 s'élevait à 331,4 millions d'individus selon le Bureau de recensement des États-Unis.

Plus de 100.000 personnes actuellement hospitalisées

La dernière vague de contaminations que connaissent les États-Unis devrait bientôt atteindre son pic mais le nombre de cas enregistrés chaque jour - en moyenne entre 150.000 et 160.000 - demeure préoccupant et s'explique par la prévalence du variant Delta.

1888 décès liés au Covid-19 ont par ailleurs été rapportés en moyenne chaque jour aux États-Unis au cours des sept derniers jours et plus de 100.000 personnes restent hospitalisées après être tombées gravement malades.

54% de la population totale entièrement vaccinée

S'agissant de la vaccination anti-Covid, 63,1% de la population éligible de plus de 12 ans est entièrement vaccinée dans le pays, soit 54% de la population totale. Un taux de couverture vaccinale bien trop faible pour espérer une éviter une nouvelle pression hospitalière dans les mois à venir et ce, alors que les États-Unis figurent parmi les premiers pays à avoir massivement vacciné contre le Covid-19 et disposent d'une importante quantité de sérums.

L'administration du président Joe Biden a annoncé la semaine dernière une série de nouvelles mesures pour accélérer les vaccinations, comme l'exigence de vaccin pour les entreprises de plus de 100 employés, mais l'impact reste à voir.

Hugues Garnier avec AFP Journaliste BFMTV