BFMTV

Covid-19: la France place Israël et les Etats-Unis sur sa liste orange

Un test du Covid à l'aéroport de Tel Aviv, en Israël, le 8 mars 2021

Un test du Covid à l'aéroport de Tel Aviv, en Israël, le 8 mars 2021 - JACK GUEZ © 2019 AFP

Le gouvernement français a décidé de placer les deux pays sur la liste orange des destinations, ce qui implique plusieurs changements.

La liste des pays à risque sur le plan de leur situation sanitaire continue d'évoluer. Alors que les États-Unis et Israël étaient déjà ces derniers jours dans le viseur de l'Union européenne, le gouvernement français a décidé de placer les deux pays en zone orange via un arrêté paru au Journal officiel ce jeudi. Les voyages pour des motifs touristiques ne sont autorisés que vers les pays verts. Alors forcément, ce passage en liste orange implique quelques contraintes.

D'abord, si vous souhaitez revenir de ces destinations. Si vous êtes vacciné, aucun problème à première vue, l’entrée sur le territoire métropolitain ne fait l’objet d’aucune restriction, même venant d'un pays classé orange. Vous aurez à présenter un justificatif de votre schéma vaccinal complet, ainsi qu'une déclaration sur l'honneur attestant de l'absence de symptômes d'infection.

Tests et auto-isolement à l'arrivée en France

Si vous n’êtes pas vacciné en revanche, vous devez avoir un motif impérieux pour rentrer sur le territoire français. La liste indicative des motifs impérieux figure sur l’attestation d’entrée téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur.

Vous devez également présenter, en plus de cette attestation, un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le départ ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures. Sachant que c'est le départ du premier vol qui est pris en compte en cas de voyage avec correspondance, et que les enfants de moins de douze ans sont dispensés de test. Il vous sera également demandé de faire un nouveau test en arrivant en France, et de vous isoler pendant sept jours. Tous les engagements sur l'honneur à présenter sont également téléchargeables sur le site.

Les frontières américaines toujours fermées

Mais c'est bien de vous rendre vers ces destinations qui sera le plus compliqué. Le passage des États-Unis et Israël en zone orange ne change pas grand chose dans ce sens-là, puisqu'à la fin, ce sont ces pays qui restent souverains de leur propre politique. Pour les États-Unis, vaccinés ou pas, testés ou non, les frontières demeurent pour le moment bien fermées aux touristes étrangers. Depuis août, le gouvernement américain a aussi placé la France sur la liste noire de ses destinations et recommande à ses citoyens de ne pas venir dans l'Hexagone.

Pour Israël, les voyages de touristes en groupe vont être à nouveau possibles à partir du 19 septembre. Mais aucune date n’a été communiquée pour les voyages individuels, qui ne sont pour le moment pas autorisés.

Louis Augry