BFMTV

Covid-19: Moderna demande une autorisation complète de son vaccin anti-Covid aux Etats-Unis

Des flacons du vaccin Moderna contre le Covid-19, le 20 avril 2021 à Bridgeport, dans le Connecticut (photo d'illustration)

Des flacons du vaccin Moderna contre le Covid-19, le 20 avril 2021 à Bridgeport, dans le Connecticut (photo d'illustration) - Joseph Prezioso © 2019 AFP

Moderna a annoncé ce mardi avoir déposé une demande d'autorisation complète de son vaccin contre le Covid-19 auprès de l'Agence américaine des médicaments pour les personnes de 18 ans et plus aux Etats-Unis.

Le laboratoire Moderna a annoncé ce mardi avoir déposé une demande d'autorisation complète de son vaccin contre le Covid-19 auprès de l'Agence américaine des médicaments pour les personnes de 18 ans et plus.

Le vaccin est depuis le 18 décembre autorisé "en urgence" aux Etats-Unis, une procédure qui a permis de répondre à la crise sanitaire le plus rapidement possible.

Plus de 124 millions de doses du remède de Moderna ont depuis été administrées à travers le pays, selon les données des Centres de lutte et de prévention des maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays.

Une autorisation en urgence demandée par Moderna

Une autorisation en urgence est fondée "sur les meilleures preuves disponibles" sans attendre des données de suivi sur le plus long terme, nécessaires à une autorisation complète, explique sur son site le régulateur américain (FDA). Une autorisation en urgence, délivrée sous conditions, peut être révoquée ou modifiée à tout moment en fonction des nouvelles données collectées.

"Nous sommes heureux d'annoncer cette étape importante", a déclaré le patron de Moderna, Stéphane Bancel, cité dans un communiqué.

La société de biotechnologies américaine "continuera de fournir des données (...) en continu sur les prochaines semaines" aux autorités sanitaires afin d'appuyer sa demande, a-t-elle fait savoir. L'alliance Pfizer/BioNTech a également déposé une demande d'autorisation complète pour son propre vaccin contre le Covid-19 début mai aux Etats-Unis, pour les personnes de 16 ans et plus.

S.B.M avec AFP