BFMTV

Accident de train à Philadelphie: le tronçon ferroviaire déjà au coeur d'un drame

Des secouristes devant le train qui a déraillé mardi soir à Philadelphie tuant six personnes.

Des secouristes devant le train qui a déraillé mardi soir à Philadelphie tuant six personnes. - Jewel Samad - AFP

L'échangeur ferroviaire de Frankford Junction, où a eu lieu le drame, a été le théâtre en 1943 de l'un des plus graves accidents jamais survenus sur les rails américains. 79 passagers ont trouvé la mort.

Ce n'est pas la première fois que le tronçon ferroviaire où a eu lieu l'accident de train qui a fait six morts et 200 blessés à Philadelphie mardi soir pose problème. Le 6 septembre 1943 les Etats-Unis connaîtront l'un des plus graves accidents de leur histoire. Retour sur les faits.

Des dizaines de morts

Ce jour-là à 18h le Congressional Limited a quitté la voie sur ce tronçon situé dans la banlieue de Philadelphie. Ce train était exceptionnel car il circulait jusqu'à 130km/h, un exploit à cette époque.

Il transportait 541 personnes dont de nombreux militaires qui, en ce temps de guerre, avaient obtenu une permission pour le long week-end de Labor Day, la fête du travail aux Etats-Unis. Il devait relier Washington à New York. 79 passagers ont trouvé la mort et 117 ont été blessés, pour la grande majorité installés dans la voiture restaurant.

La voiture restaurant en cause

Selon les conclusions de l'enquête, rapportées par les médias américains, c'est justement cette voiture restaurant qui a causé le drame: pour faire face à l'affluence, une voiture restaurant d'un modèle plus ancien avait été rajoutée à la rame tractée par une locomotive électrique.

Le train composé de seize voitures avait passé en avance la gare de Philadelphie. Quelques minutes plus tard alors qu'il avançait à près de 100 km/h, des cheminots ont repéré des flammes et des étincelles provenant de la boite d'essieu de la voiture 7, la voiture restaurant rajoutée.

24h pour récupérer tous les corps

Ils ont prévenu le poste de contrôle suivant, mais le train n'y est jamais arrivé: juste avant une courbe, la boite d'essieu a cédé, un essieu s'est brisé et s'est planté sous la voiture, la catapultant vers le haut. Elle s'est encastrée dans un portique de signalisation, qui l'a ouverte "comme une boite de sardine". La voiture 8 s'est enroulée autour du portique et plusieurs autres ont déraillé.

Selon les médias, tous les morts se trouvaient dans les voitures 7 et 8. Les secours ont mis 5 heures avant de sortir le dernier survivant, 24 heures pour récupérer tous les corps et la circulation ferroviaire a retrouvé la normale après 26 heures.

M. G. avec AFP