BFMTV

États-Unis: après la vague de froid, 30°C supplémentaires attendus dans certaines villes

Alors que les Etats-Unis sont touchés par une vague de froid extrême, la température devrait remonter de plus de 30 degrés dans certaines villes

Alors que les Etats-Unis sont touchés par une vague de froid extrême, la température devrait remonter de plus de 30 degrés dans certaines villes - AFP

D'ici à lundi, plusieurs villes des Etats-Unis devraient connaître un changement brutal de température.

Gare au choc thermique. Alors que le nord des Etats-Unis fait face depuis mercredi à une vague de froid extrême venue de l'Arctique, certaines villes devraient gagner plus de 30°C supplémentaires dans les prochains jours, rapporte Channel300.com. 

En effet le changement prévoit d'être brutal. Dans les zones les plus touchées par ce grand froid, comme le Nord-Est du pays, le froid ressenti a avoisiné les -48°C.

"Préparez vous à des hauts et des bas dans le monde des températures. Les villes jumelles passeront de -31°C (-25° Fahrenheit) ce vendredi matin à 7°C (45° Fahrenheit) dimanche pour revenir à -23°C (-10° Fahrenheit) mercredi prochain", a déclaré le Service National météorologique jeudi en parlant des villes de Minneapolis et Saint-Paul.

"Il y aura un changement d'environ 51°C (125° Fahrenheit) au cours des sept prochains jours", ont-ils précisé.

A Chicago, où la température moyenne à cette période de l'année est de 0°C, il a fait jusqu'à -30°C mercredi matin et -26°C dans l'après-midi. Mais désormais l'effet semble s'inverser. Les températures vont monter en flèche dans les prochains jours. Selon channel300.com elles devraient passer de -30°C à 10°C attendus lundi. A Detroit, la température sera de -1°C samedi, -4°C dimanche et dans les 10°C lundi.

Seize personnes ont perdu la vie cette semaine aux Etats-Unis du fait de la vague de froid. Jeudi 31 janvier, 216 millions de personnes ont connu des températures négatives, a indiqué CNN, et au moins onze états avaient atteint une température inférieure à celle enregistrée dans la ville la plus au nord de l'Alaska.

Manon Fossat