BFMTV

Donald Trump pense organiser le prochain G7 dans un de ses clubs de golf en Floride

Donald Trump jouant au golf à Aberdeenshire en Ecosse, le 10 juillet 2012 - ANDY BUCHANAN / AFP

Donald Trump jouant au golf à Aberdeenshire en Ecosse, le 10 juillet 2012 - ANDY BUCHANAN / AFP - -

Le président américain a suggéré, ce lundi, qu'il pourrait organiser le prochain sommet du G7 dans l'un de ses clubs de golf situé près de Miami en Floride.

Donald Trump, dont le pays accueillera le prochain sommet du G7 en 2020, a déjà un site en tête: l'un de ses propres clubs de golf en Floride. 

Une annonce qui a provoqué lundi des critiques aux Etats-Unis, où ses détracteurs dénoncent régulièrement les potentiels conflits d'intérêts de l'homme d'affaires.

S'exprimant au dernier jour du G7 de Biarritz, dans le sud-ouest de la France, le président américain a vanté les avantages de l'un de ses nombreux clubs de golf, à Doral, près de Miami

"Je ne vais pas en tirer d'argent du tout"

"C'est un endroit formidable. Il a une superficie considérable, plusieurs centaines d'acres, donc nous pouvons gérer tout événement sur place", a déclaré à la presse le promoteur immobilier devenu président, dont la marque repose sur les clubs de golf de luxe, les gratte-ciel et son propre nom. "Il se trouve juste à côté de l'aéroport (...) Et chaque délégation peut disposer de son propre bâtiment", a-t-il expliqué.

Soulignant que la décision finale n'avait pas encore été prise, Donald Trump a vigoureusement démenti enfreindre les codes éthiques. 

"Je ne vais pas en tirer d'argent du tout (...) Je m'en fiche de faire de l'argent", a-t-il affirmé, en ajoutant que la présidence lui faisait au contraire perdre de l'argent. "Cela me coûtera probablement quelque chose comme entre trois et cinq milliards de dollars d'être président", a-t-il renchéri, sans détailler comment il avait calculé cette énorme somme. 
Jeanne Bulant avec AFP