BFMTV

Donald Trump annonce de nouvelles sanctions contre l'Iran et appelle à un autre accord sur le nucléaire

BFMTV

Au lendemain des tirs contre deux bases abritant des soldats américains en Irak, Donald Trump a répété qu'il ne laisserait pas l'Iran se doter de l'arme nucléaire. Il s'est félicité du fait que les frappes n'aient fait aucune victime, et du fait que "l'Iran semble reculer".

Le président américain a réaffirmé ce mercredi qu'il ne laisserait pas l'Iran se doter de l'arme nucléaire, au lendemain des tirs de missiles iraniens sur des bases abritant des soldats américains en Irak mardi soir. Des frappes revendiquées par l'Iran, qui a reconnu avoir riposté à l'assassinat du général Qassem Soleimani par Washington.

"Tant que je serai président des États-Unis, l'Iran n'aura jamais l'arme atomique", a répété Donald Trump lors d'une conférence de presse très mise en scène et diffusée en direct de la Maison-Blanche, avant de se féliciter du fait que "l'Iran (soit) en train de reculer". "C'est une excellente chose pour le monde entier", a-t-il déclaré, se disant "prêt à la paix" avec ceux qui le veulent.

Nouvelles sanctions économiques "immédiates"

"Je suis ravi de vous annoncer qu'aucun Américain n'a été blessé la nuit dernière lors des bombardements en Irak, il n'y a eu que des blessés légers", a-t-il ajouté. "Aucune victime n'est à déplorer, tous nos soldats sont en sécurité, il n'y a eu que des dégâts légers causés sur nos bases militaires".

Le président américain a ensuite accusé l'Iran d'avoir "subventionné le terrorisme, (d'avoir) cherché à acquérir la bombe atomique". "Nous n'allons jamais laisser l'Iran acquérir la bombe atomique", a-t-il prévenu.

Par ailleurs, le président Trump a annoncé de nouvelles sanctions économiques "immédiates" contre la République islamique, avant de prévenir qu'il allait demander à l'Otan de s'impliquer "beaucoup plus au Moyen-Orient". 

"En réponse à l'agression iranienne, les Etats-Unis vont immédiatement imposer des sanctions économiques additionnelles contre le régime iranien. Ces sanctions puissantes vont rester en place jusqu'à ce que l'Iran change de comportement", a déclaré Donald Trump.

Enfin, lors de cette prise de parole, Donald Trump a appelé les Européens à quitter l'accord sur le nucléaire iranien.

Jeanne Bulant