BFMTV

Critiques envers Trump et appel à la tolérance, les pubs du Super Bowl se la jouent engagées

La publicité du Super Bowl d'Airbnb

La publicité du Super Bowl d'Airbnb - Capture d'écran YouTube

Plusieurs spots de publicité diffusés durant le Super Bowl dans la nuit de dimanche à lundi avaient un ton très politique.

Les publicités du Super Bowl avaient une consonance toute particulière cette année, deux semaines après l'investiture de Donald Trump. Plusieurs marques ont joué la carte de l'immigration, alors que le nouveau président américain projette de bâtir un mur séparant les Etats-Unis et le Mexique et a signé un décret interdisant de séjour les ressortissants musulmans de sept pays.

La société vendeuse de matériaux 84 Lumber a ainsi imaginé dans un spot de plus de cinq minutes un futur proche dans lequel le Mexique et les Etats-Unis seraient réellement séparés par un mur.

Une mère et sa fille, venues vivre le rêve américain, se retrouvent alors bloquées. Elles persévèrent tout de même et finissent par trouver une porte ouverte vers le monde qu'elles souhaitent rejoindre. Le spot se termine avec un message clair: "La volonté de réussir est toujours la bienvenue ici".

Dans la même veine, la marque de bière Budweiser a aussi investi le thème de l'immigration pour faire parler d'elle lors du Super Bowl. Très populaire aux Etats-Unis, elle a décidé de raconter l'arrivée aux Etats-Unis de son co-fondateur, venu d'Allemagne. L'entreprise, très vite accusée de critiquer les mesures anti-immigration prises par Donald Trump, a été contrainte de se justifier pour éviter la polémique et souligné ainsi le parcours personnel d'un homme.

Airbnb, un spot pour la tolérance

Airbnb a lui diffusé un message de tolérance dans une publicité d'une trentaine de secondes au cours de laquelle les visages du monde entier se succèdent.

"Peu importe qui vous êtes, d'où vous venez, qui vous aimez ou qui vous idolâtrez, nous sommes tous à notre place. Le monde est plus beau quand vous vous acceptez", explique le texte qui accompagne la vidéo.

Le constructeur automobile Audi a lui réalisé un plaidoyer pour l'égalité salariale entre les femmes et les hommes. Suivant une jeune fille au beau milieu d'une course de caisses à savon, la publicité laisse en voix off son père se demande s'il doit lui expliquer pourquoi son salaire est plus élevée que celui de sa femme. "Peut-être que je serai capable de lui expliquer quelque chose de différent", conclut-il. "Audi prône le salaire égal à travail égal. Le progrès est pour tout le monde", affirme la marque.

"Nous avons quatre ans à vivre avec des cheveux horribles"

L'entreprise "It's a 10", spécialisée dans l'entretien de cheveux, s'en est elle pris directement à Donald Trump, se moquant des cheveux du président des Etats-Unis.

"Amérique, nous avons au moins quatre ans à vivre avec des cheveux horribles. C'est à vous de faire votre part en prenant soin des vôtres", explique la voix off de la publicité.