BFMTV

Cuba: Miguel Diaz-Canel élu à la succession de Raul Castro

Miguel Diaz Canel, ici en 2013.

Miguel Diaz Canel, ici en 2013. - Adalberto Roque - AFP

Le numéro deux du régime cubain prend la suite de Raul Castro à la présidence de l'île caribéenne, et tourne ainsi la page de soixante ans de pouvoir exclusif des frères Castro.

La dynastie Castro s'achève. Le numéro deux du régime cubain, Miguel Diaz-Canel a été officiellement élu ce jeudi nouveau président de Cuba par l'Assemblée nationale cubaine, en lieu et place de Raul Castro, mettant ainsi un terme terme à près de six décennies de pouvoir des frères Castro sur l'île.

Désigné comme seul candidat mercredi, ce civil de 57 ans a été comme attendu confirmé par les députés pour un mandat renouvelable de cinq ans, avec 603 voix sur 604 possibles, soit 99,83% des suffrages, a rapporté le portail internet officiel cubain Cubadebate.

"Poursuivre la révolution"

Dans son premier discours, Miguel Diaz-Canel s'est engagé à "poursuivre" la révolution, mais aussi les réformes économiques initiées par son prédécesseur.

"Le mandat donné par le peuple à cette législature est de poursuivre la révolution cubaine dans un moment historique crucial (...) dans le cadre de l'actualisation du modèle économique", a ainsi le nouveau président cubain. 

"Je viens travailler, je ne viens pas promettre", a encore dit Miguel Diaz-Canel devant l'Assemblée nationale, réaffirmant sa "fidélité au legs du commandant Fidel Castro, mais aussi à l'exemple, à la valeur et aux enseignements du général Raul Castro". D'ailleurs, a-t-il assuré, "Raul Castro présidera aux décisions de grande importance pour le présent et l'avenir de la nation".

Raul Castro quitte en effet la présidence après plus de six décennies de pouvoir de la fratrie Castro, mais il n'abandonne toutefois pas totalement les rênes à son successeur, puisqu'il doit conserver ses fonctions de secrétaire général du puissant Parti communiste de Cuba (PCC) jusqu'en 2021.

A.S. avec AFP