BFMTV

Rio 2016: le "Batman carioca" compte profiter des JO pour dénoncer la corruption

Des milliers de Brésiliens sont en colère contre le coût des JO. Parmi eux, Eron Melo, un activiste engagé reconnaissable grâce à son costume de Batman.

Combinaison noire, coudières, jambières, ceinture dorée, masque, maquillage et cape. Dans son atelier de prothésiste dentaire, Eron Melo fourbit ses armes pour la manifestation. Ce Brésilien, activiste engagé reconnaissable à son costume de Batman, s'apprête à battre le pavé contre le coût des JO de Rio et contre ce qu'il voit comme la corruption de l’organisation olympique.

Depuis trois ans et le début de la crise au Brésil, son personnage lui colle à la peau. A 35 ans, Eron et sa femme ne gagnent plus que 500 euros par mois, c’est deux fois moins qu’avant. Alors comme des centaines de millier de Brésiliens il descend régulièrement dans la rue.

"Gotham est une ville corrompue et violente. Rio c'est pire"

"Je ne voulais pas être un manifestant comme les autres", explique-t-il à BFMTV. "Porter une pancarte ça ne suffisait pas. Je voulais devenir un porte-parole pour les gens, représenter les manifestants."  "Batman, ça correspond très bien à Rio de Janeiro. Gotham city est une ville corrompue et violente. Mais ici c'est pire", dénonce-t-il. "L'heure est venue pour moi d'accueillir ma mission."

L'homme au costume de superhéros ne compte plus les manifestations contre le gouvernement. Mais depuis quelque temps, sa nouvelle cible ce sont les Jeux olympiques. Alors il a ajouté une fausse torche olympique à sa panoplie.

"Nous sommes un pays abandonné"

A Copacabana, célèbre quartier de Rio de Janeiro, Eron Melo rejoint des milliers d’autres manifestants. Accueilli comme une star par les mécontents des JO et sollicité par les journalistes, il profite de la vitrine médiatique.

"Nous sommes une ville abandonnée, un pays abandonné. Quand la torche va arriver, je serai sur son trajet pour manifester, pour protester. Et ça chaque jour", lançait-il devant les caméras à l'approche des Jeux.

Prochaine mission pour le "Batman carioca": manifester devant le stade Maracana vendredi soir pour la cérémonie d’ouverture.

V.R. avec Amélie Pateyron et Ani Basar