Le général Ahmed Gaïd Salah et Abdelaziz Bouteflika le 11 mars dernier.
 

Le président algérien avait annoncé lundi qu'il démissionnerait d'ici le 28 avril prochain, date à laquelle son mandat expirera constitutionnellement. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire