BFMTV

Nigeria: une attaque de Boko Haram fait 60 morts

L'attaque a eu lieu à Bama, au nord est du Nigéria, le 20 février 2014.

L'attaque a eu lieu à Bama, au nord est du Nigéria, le 20 février 2014. - -

Les combattants islamistes de Boko Haram perpétuent de nombreuses attaques dans le pays. Ils ont tué 60 personnes dans la ville de Bama.

Le bilan pourrait être encore plus lourd. L'attaque de la ville de Bama, dans le nord-est du Nigeria, par des combattants du groupe islamiste Boko Haram a fait 60 morts et causé d'importantes destructions dans les édifices publics, a indiqué jeudi la police.

Les bombardements de l'aviation nigériane en représailles, ont provoqué d'"énormes" pertes dans les rangs des insurgés a souligné le chef de la police régionale, Lawal Tanko.

Bama, ville d'environ 300.000 habitants, est située à une soixantaine de km de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno et le fief historique de Boko Haram, dont l'insurrection a fait plusieurs milliers de morts depuis son début en 2009.

Une riposte de l'armée

Selon des habitants, les assaillants sont entrés à bord de camions mercredi à l'aube, avec des armements lourds mettant le feu partout et lançant des explosifs dans divers édifices, entrainant la fuite des civils dans la brousse.

"Les assaillants ont causé d'énormes destructions dans les bâtiments publics, incendiant notamment le siège du gouvernement local" ainsi que le domicile du plus haut dignitaire religieux de la région, a ajouté le chef de la police de l'Etat de Borno.

La riposte de l'aviation visait à détruire la base des assaillants dans la capitale de l'Etat, Maiduguri, quelque 60 km plus loin, et les chasseurs de l'armée ont bombardé les hommes de Boko Haram en fuite.

Le chef du groupe radical islamiste Boko Haram, Abubakar Shekau, a menacé de lancer des attaques dans la région pétrolière du sud du Nigeria.

A.D. avec AFP