BFMTV

Le Covid-19 "s'amplifie et s'accélère" en Afrique, selon l'OMS

Un membre du personnel médical de l'hôpital de Soweto, en Afrique du sud, en tenue de protection anti-Covid, le 25 janvier 2021 (photo d'illustration)

Un membre du personnel médical de l'hôpital de Soweto, en Afrique du sud, en tenue de protection anti-Covid, le 25 janvier 2021 (photo d'illustration) - Michele Spatari © 2019 AFP

La troisième vague de Covid-19 "s'amplifie et s'accélère" en Afrique à cause des variants. Au moins 39 pays sont concernés par la présence de mutations du virus.

La troisième vague de Covid-19 "s'amplifie et s'accélère" en Afrique en raison des variants, a alerté ce jeudi le bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le continent, en réclamant une augmentation de l'approvisonnement en vaccins.

Le nombre de "cas augmente de 22% par semaine" sur l'ensemble du continent, s'est inquiétée le Dr Matshidiso Moeti, directrice de l'OMS pour l'Afrique lors d'une conférence de presse virtuelle. Elle a lancé un appel à intensifier les livraisons de vaccins: "L'Afrique a besoin de ces doses ici et maintenant pour endiguer la troisième vague".

"Près de 12 millions de personnes sont désormais entièrement vaccinées, mais cela représente moins de 1% de la population" du continent, précise l'OMS dans un communiqué.

Des variants signalés dans de nombreux pays

La République démocratique du Congo (RDC), la Namibie et l'Ouganda ont enregistré leur plus haut nombre de cas hebdomadaires depuis le début de la pandémie, souligne l'OMS. Selon l'organisation, cette hausse s'explique en grande partie par une météorologie saisonnière plus froide en Afrique australe et la propagation de variants plus contagieux.

"Le variant Delta a été signalé dans 14 pays africains et les variants Beta et Alpha ont été trouvés dans plus de 25 pays africains", d'après le communiqué.

L'OMS Afrique a par ailleurs noté une accélération de la vaccination sur le continent, avec plus de 5 millions de doses administrées au cours des cinq derniers jours, par rapport à une moyenne hebdomadaire de 3,5 millions de doses

S.B.M avec AFP