BFMTV

Tous les journalistes arrêtés à Alger lors d'un sit-in ont été libérés

Un policier algérien maîtrise un manifestant lors du sit-in organisé par des journalistes à Alger, le 28 février 2019

Un policier algérien maîtrise un manifestant lors du sit-in organisé par des journalistes à Alger, le 28 février 2019 - AFP - Ryad Kramdi

Un dizaine de journalistes ont participé à ce rassemblement, afin de dénoncer la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat à la tête du pays.

Tous les journalistes interpellés par la police ce jeudi matin lors d'un rassemblement contre "la censure" à Alger ont été libérés, a déclaré un responsable de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

"Plus aucun journaliste ne se trouve dans les locaux de la police", a affirmé le directeur de la communication de la DGSN, Hakim Belouar.

Une dizaine de journalistes avaient été arrêtés lors d'un sit-in dénonçant le traitement médiatique du mouvement de contestation contre la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat. Un mouvement que Paris surveille de très près selon de nombreux experts, dont certains se demandent si l'Algérie pourrait connaître un "printemps arabe" à retardement. 

Jules Pecnard avec AFP