BFMTV

Un ours des cavernes vieux de plusieurs milliers d'années découvert en Sibérie

L'animal appartenait à une espèce qui a disparu 15.000 ans avant notre ère.

L'animal appartenait à une espèce qui a disparu 15.000 ans avant notre ère. - North-Eastern Federal University in Yakutsk

Jamais un spécimen de cette espèce n'avait été retrouvé aussi bien conservé.

Une découverte d'une "importance mondiale". La carcasse quasiment intacte d'un ours des cavernes a été trouvée sur l'une des îles Liakhov au sud de la Nouvelle-Sibérie, rapporte le Siberian Times. Une trouvaille exceptionnelle selon des experts russes spécialisés dans l'extinction d'espèces de l'ère glaciaire.

La carcasse de l'ursidé a été découverte par des éleveurs de rennes. Seuls des os d'ours des cavernes avaient jusqu'ici été découverts, rapporte l'université fédérale russe de Iakoutsk.

"Il s'agit de la seule et unique découverte de ce type, une carcasse entière d'un ours avec les tissus mous du corps. Il est complètement préservé avec tous les organes internes présents et même son nez", précise la scientifique Lena Grigorieva.

Entre 22.000 et 39.000 ans

L'ours des cavernes (ursus speleaus) est une espèce préhistorique qui vivait principalement en Eurasie et qui s'est éteinte il y a près de 15.000 ans. De premières analyses avancent l'hypothèse selon laquelle l'ours découvert aurait entre 22.000 et 39.000 ans.

"Il faudra recourir à des méthodes de datation au carbone pour déterminer l'âge précis de l'animal", avance le chercheur Maxim Cheprasov du laboratoire du Mammoth Museum à Iakoutsk.

L'université d'Iakoutsk a par ailleurs annoncé que des scientifiques étrangers seront conviés pour participer à l'analyse de la carcasse.

De nombreuses découvertes ont eu lieu ces dernières années en Sibérie en raison de la fonte du pergélisol comme des restes de mammouth, de rhinocéros laineux ou de lions des cavernes.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV