BFMTV

Une tête de loup vieille de 40.000 ans découverte intacte en Sibérie

La tête de loup découverte en Sibérie.

La tête de loup découverte en Sibérie. - NAO F - Albert Protopopov, Naoki Suzuki

La tête de cet animal du Pléistocène a été déterrée l'été dernier par hasard dans les glaces sibériennes.

Une énorme tête de loup préhistorique a été découverte l'été dernier dans la glace sibérienne, incroyablement bien préservée, rapporte The Siberian Times ce mercredi. Vieille de 40.000 ans, cette tête est encore recouverte de fourrure, de muscles et autres crocs. 

"Une première", d'après les mots du paléontologue Albert Protopopov au journal russe, qui se réjouit de cette découverte "des premiers vestiges d’un loup du Pléistocène adulte, avec ses tissus préservés".

Un loup du Pléistocène

La tête d'animal préhistorique a été trouvée par un habitant russe au bord d'une rivière en août 2018. Elle a été conservée grâce au pergélisol sibérien dans lequel elle se trouvait quand elle a été découverte, une couche de glace qui ne fond jamais.

D'après les paléontologues, cette tête de 40 cm est celle d'un loup du Pléistocène. Une espèce de loup sensiblement plus imposante que les loups que nous connaissons aujourd'hui, qui pouvait atteindre 1.6 mètre de long. 

Elle est désormais présentée lors de l'exposition "The Mammoth" du National Museum of Emerging Science and Innovation de Tokyo. Les chercheurs vont s'atteler à l'étude des restes de l'animal, pour en reconstituer l'anatomie, le modéliser et en étudier l'ADN, afin d'essayer d'en apprendre davantage sur son mode de vie et son évolution. 

Jeanne Bulant