BFMTV

Que vont devenir les anciens Vélib’?

Les anciens Vélib' vont être recyclés.

Les anciens Vélib' vont être recyclés. - Bertrand Guay - AFP

A partir du 1er janvier 2018, les Vélib' en circulation vont disparaître, remplacés par la nouvelle version présentée ce mercredi. Les anciens vélos devraient être recyclés et réutilisés en pièces détachées.

La fin du Vélib' tel qu'on le connaît approche. Déjà ce mercredi, la nouvelle version du vélo en libre-service a été présentée. Plus léger, plus coloré et avec une déclinaison électrique, il sera mis en service à partir du 1er janvier 2018. Les anciens vélos de JCDecaux, qui a perdu le marché du Vélib' au profit de Smoovengo, vont devoir laisser leur place. Les Vélib' première version vont tout de même connaître une seconde vie.

"Les vélos seront démontés et les pièces détachées réutilisées, après un contrôle et reconditionnement, pour la maintenance d'autres marchés de vélos en libre-service dans le monde", précise JCDecaux dans un communiqué. Une partie des vélos sera notamment démontée par des personnes en situation de handicap. 

Les bornes qui doivent aussi être démontées vont être en partie reconditionnées et proposée à d'autres villes à l'occasion d'appels d'offre à venir. Le reste des bornes sera utilisé en pièces détachées pour des réparations. JCDecaux promet que le matériel récupéré sera à 100% réutilisé ou valorisé à travers des filiales spécialisées. 

Les bornes en cours de démontage

Les travaux de démontage des bornes a d'ores et déjà commencé depuis le 1er octobre. Toutes celles qui n'ont pas été remplacées seront définitivement fermées fin décembre.

"Les utilisateurs pourront déposer un vélo mais il ne sera plus possible d'en emprunter", précise JCDecaux.

Les vélos seront ensuite progressivement retirés jusqu'à enlèvement total des bornes. La période de travaux doit s'échelonner jusqu'au 31 mars 2018, mais les nouveaux vélos feront bien leur apparition dès le 1er janvier. 

Si JCDecaux a perdu le marché parisien, le publicitaire dispose d'autres terrains pour son vélo en libre-service. La ville de Lyon a renouvelé son contrat pour 5.000 "Vélo'v". JCDecaux doit aussi se déployer à Stockholm en 2018. 

Carole Blanchard