BFM Business

Nouveaux Vélib': ce qui va changer pour les utilisateurs

La nouvelle version du Vélib' est présentée officiellement ce mercredi avant une mise en place des vélos le 1er janvier 2018. Pour les utilisateur, ce Vélib' 2 sera synonyme d'un changement de vélo mais aussi de tarifs.

Un nouveau Vélib' s'apprête à faire son entrée dans les rues de la capitale et d'une soixantaine de communes de banlieue. Dix ans après son lancement, le vélo en libre-service change de design et d'exploitant. A partir du 1er janvier 2018, les Vélib' gris-souris de JCDecaux sont remplacés par ceux du nouvel opérateur Smoovengo. Des nouveautés vont faire leur apparition pour les utilisateurs. 

Nouveaux vélos

Ces nouveautés s'illustrent d'abord par un changement de look des vélos. Les vélos actuels vont être remplacés par de nouveaux modèles développés par Smoove. Sur le cadre du vélo, un petit écran et un clavier feront leur apparition. Pour déverrouiller le vélo, il suffira de passer sa carte d'abonnement directement sur le tableau de bord ou d'entrer son code de réservation sur le clavier. L'écran apportera aussi des informations supplémentaires comme le nombre de kilomètres parcourus et le prix de la location. 

D'autre part, 30% de la nouvelle flotte de deux-roues seront des vélos à assistance électrique. Sur ces vélos, une prise USB permet à l'utilisateur de brancher son smartphone. Les vélos électriques ne seront pas plus légers, avec un poids de 25 kg. Les vélos classiques pèseront, eux, un peu plus de 20 kg. 

Le nouveau Vélib' ressemblera à celui-ci.
Le nouveau Vélib' ressemblera à celui-ci. © BFM Paris

Nouvelles bornes

Le système de sécurisation des vélos change lui aussi. L'un des principaux arguments de Smoove était justement son vélo plus difficile à voler grâce à des bornes différentes de celles déjà en place.

"La roue avant du vélo rentre dans son potelet de stationnement pour y être très sécurisé, comme un cocon de protection qui ne permet pas à un vandale qui viendrait à mains nues de dérober un vélo", a détaillé mercredi Laurent Mercat, président de Smoove.

Si la station est pleine, il sera tout de même possible d'y déposer son vélo grâce à un câble intégré au cintre du vélo. Grâce à cette attache, il peut être accroché à un autre vélo. Les bornes actuelles ont commencé à être retirées depuis le début du mois d'octobre. D'ici le mois de mars, l'intégralité des 1.200 stations de Vélib' doivent être remplacées.

Nouveaux tarifs... mais pas pour les abonnements en cours

Les utilisateurs de Vélib' doivent s'attendre à voir la facture augmenter. Le prix des abonnements devrait être revu à la hausse.

"C'était depuis dix ans inchangé de 29 euros par an, c'est-à-dire 2,41 euros par mois. Je ne veux pas que le tarif augmente trop mais s'il augmente un peu, ça ne me choquerait pas", confirmait en mai dernier Marie-Pierre de la Gontrie, présidente du Syndicat mixte Autolib' Vélib'.

Le montant de l'augmentation n'a pas encore été précisé mais il pourrait bondir de 35% sur les abonnements annuels. Le tarif exact sera connu dans les prochaines semaines. 

Ces changements de tarifs interviendront à partir du 1er janvier 2018, date officielle d'entrée en vigueur du nouveau contrat des Vélib'. Mais ces nouveaux tarifs ne s'appliqueront pas pour les utilisateurs ayant un abonnement annuel encore en cours au 1er janvier 2018. Ils conserveront le tarif souscrit jusqu'à échéance de leur abonnement. En revanche, lors de la passation officielle entre les deux sociétés, les abonnés seront invités à renseigner à nouveau leurs coordonnées bancaires et les autorisations de prélèvement. 

Carole Blanchard avec Barthélémy Bolo