BFMTV

Pour Greenpeace, le Tafta va à l'encontre de la COP21

Greenpeace a dévoilé lundi matin plusieurs documents dévoilant les dessous des accords du Tafta, le traité de libre-échange entre l'Europe et les Etats-Unis. Jean-François Julliard, directeur général de la branche française de l'ONG, a assuré lundi sur BFMTV que cet accord international allait à l'opposé des engagements de la COP21 et de l'accord de Paris signé le 22 avril dernier.

"Dans l'accord du Tafta, on fait comme si cet accord de Paris n'existait pas", a déploré Jean-François Julliard. "On a le sentiment qu'on aurait pu avoir le même contenu dans le Tafta avant l'accord de Paris, il n'y a pas de prise en compte de l'impact en termes de CO2 des échanges commerciaux", a-t-il ajouté.

Le directeur général de Greenpeace France a notamment accusé les Etats-Unis d'agir en fonction de leurs intérêts. Pour lui, "les citoyens américains, comme les citoyens européens, ont été privés de participation aux négociations".

"Par contre l'industrie de la chimie a été consultée et a pu participer à ces négociations. On fait passer les intérêts avant tout, au dépend de notre santé, de notre environnement", a-t-il dénoncé.

F. H.