BFMTV
Environnement

Gironde, Jura, Aveyron... 10.000 hectares brûlés en quatre jours, la lutte contre les incendies continue

La Gironde, le Maine-et-Loire, l'Aveyron et la Lozère ont été frappés par plusieurs feux depuis ce lundi. BFMTV.com fait le point sur la progression de ces différents incendies en France.

La France est touchée par de nombreux incendies depuis le début de la semaine. En l'espace de quelques jours, des milliers d'hectares ont été ravagés par les flammes dans de nombreux départements. Les pompiers, débordés, vont bénéficier dans les prochaines heures de la venue de renforts européens, avec l'espoir de ralentir la progression des feux dans les prochains jours.

Ce jeudi, les conditions météorologiques ont été globalement défavorables pour les pompiers, avec de fortes chaleurs et la sécheresse qui a continué de servir dans la quasi-totalité des départements.

• 7400 hectares brûlés en Gironde, "plusieurs batailles" pour les pompiers

Le feu n'est donc toujours pas maîtrisé en Gironde, où 7400 hectares ont été ravagés par les flammes. "Le feu a progressé. Plusieurs batailles" sont en cours, a indiqué lors d'un point-presse ce jeudi soir Martin Guespereau, préfet délégué pour la défense et la sécurité en Nouvelle-Aquitaine.

"Il y a un très grand périmètre de feu à garder, de près de 40 km", a-t-il alors précisé.

Pour soutenir les pompiers français, des renforts européens sont attendus. Certains ont commencé à arriver, à l'image des 65 soldats du feu allemands qui étaient présents en Gironde ce jeudi soir, ou les deux avions suédois arrivés à Vannes peu avant 20 heures ce jeudi.

• 660 hectares brûlés dans le Jura

Deux incendies de forêt ont ravagé depuis mardi 660 hectares, selon un dernier bilan diffusé ce vendredi matin, dans le sud du Jura où l'un des feux a de nouveau progressé jeudi après-midi, nécessitant l'évacuation préventive d'un village de 250 personnes.

"La propagation de l'incendie du secteur des communes de Vescles et de Cernon s'est accélérée (jeudi) après-midi" et mobilise 90 sapeurs-pompiers et 28 engins, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

• Plus de 700 hectares ravagés entre la Lozère et l'Aveyron, le feu fixé

Après avoir détruit 730 hectares à la frontière de l'Aveyron et de la Lozère, le feu est enfin fixé, annonce ce jeudi soir la préfecture du premier département. Mercredi, la progression des flammes a nécessité l'évacuation de 500 vacanciers et habitants de Rivière-sur-Tarn et Mostuéjouls.

"La prudence reste de mise", prévient toutefois la préfecture dans un communiqué. Les pompiers "restent mobilisés pour des opérations de noyage ces prochains jours."

Commencé lundi, l'incendie principal en Maine-et-Loire, à Baugé-en-Anjou, a été est fixé, tout comme l'autre sinistre, à Beaulieu. D'après la préfecture, les deux feux ont détruit 1550 hectares. 510 pompiers restent mobilisés sur les deux sites, toujours "en forte vigilance" à cause des conditions climatiques.

• Plusieurs autres départs de feu

En Ardèche, l'incendie est toujours en cours à Lagorce, au sud du département, a indiqué jeudi soir le préfet du département. Les autorités signalent que 200 hectares ont été ravagés par les flammes et 250 pompiers sont toujours mobilisés.

En Seine-Maritime, près de 150 hectares ont été brûlés dans deux incendies de grande ampleur, nécessitant l'intervention d'une cinquantaine de pompiers. Les deux feux ont été fixés en début de soirée.

Dans tout le pays, de nombreux plus petits départs de feu ont été constatés. Au total, selon un décompte de BFMTV.com, au moins 10.490 hectares ont été brûlés dans des feux depuis ce lundi. Selon les données du Système européen d’information sur les incendies de forêt (EFFIS) de la surveillance des phénomènes du climat Copernicus, ce sont plus de 57.000 hectares qui ont brûlé depuis le début de l'année.

Ariel Guez