BFMTV

Île-de-France: épisode de pollution aux particules fines en cours, la vitesse réduite sur les routes

Vue de l'Arc de Triomphe depuis la Tour Montparnasse à Paris, lors d'un pic de pollution le 29 décembre 2016.

Vue de l'Arc de Triomphe depuis la Tour Montparnasse à Paris, lors d'un pic de pollution le 29 décembre 2016. - LIONEL BONAVENTURE / AFP

L'Île-de-France est touché ce vendredi par un épisode de pollution aux particules fines. Le préfet de police a décidé de réduire la vitesse de 20km/h sur les routes limitées à 90km/ et plus.

La région parisienne frappée par un nouvel épisode de pollution aux particules fines ce vendredi. Les concentrations de particules sont en hausse "en raison des conditions météorologiques qui empêchent la dispersion des polluants émis localement", explique AirParif.

Pour limiter l'émission de polluants, le préfet de police a donc pris plusieurs mesures, qui s'appliquent depuis 5h30 ce vendredi matin jusqu'à minuit ce soir. Elles pourront être prolongées jusqu'à la fin de cet épisode pollution.

Le stationnement résidentiel gratuit à Paris

Sur les routes limitées à 90 km/ ou plus, la vitesse est ainsi abaissée de 20km/h. Sur les routes nationales ou départementales limitées à 80 km/h, la vitesse est aussi réduite à 70 km/h. Par ailleurs, les véhicules excédant 3,5 tonnes ont l'obligation de contourner l'Île-de France par la rocade francilienne.

"Les restrictions de circulation applicables en cette période de confinement, ne justifient pas, à ce jour, la mise en place de la circulation différenciée", précise la préfecture de police dans un communiqué, qui indique aussi interdire l'utilisation des chauffages à bois d'appoint ou d'agrément.

De son côté, la mairie de Paris a annoncé mettre en place la gratuité du stationnement résidentiel pour la journée de vendredi.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions