BFMTV

Episode de pollution aux particules fines: vigilance orange à Lyon, la circulation différenciée mise en place

Des bouchons à Lyon.

Des bouchons à Lyon. - JEFF PACHOUD / AFP

La région lyonnaise est de nouveau touchée par un épisode de pollution aux particules fines. Atmo prévoit une dégradation de la qualité de l'air dans les prochains jours.

Le bassin lyonnais est placé ce mercredi en vigilance orange en raison d'un épisode de pollution aux particules fines. La préfecture a décidé d'activer le niveau d'alerte N1 qui prévoit plusieurs mesures dont la mise en place de la circulation différenciée. 

Vitesse réduite et ticket Tick'Air

Seuls les véhicules avec une vignette Crit'Air de classe 1, 2 ou 3 sont autorisés à circuler dans un périmètre qui comprend les communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. Par ailleurs, la vitesse est abaissée de 20km/h sur tous les axes routiers du département sur les voies où la vitesse est limitée à 90km/h ou plus. Les axes dont la vitesse est limitée à 80km/h sont limités à 70 km/h. 

Du côté des transports en commun, TCL a annoncé qu'un ticket Tick'Air à 3 euros par jour va être mis en place pour pouvoir voyager toute la journée sur l'ensemble du réseau. 

Ce mercredi "les concentrations de particules sont en hausse sur la très grande majorité du territoire, en lien avec la poursuite de conditions météorologiques stables. La qualité de l'air sera médiocre globalement sur les zones urbaines, voire mauvaise sur le bassin lyonnais", écrit Atmo, l'organisme chargé de surveiller la qualité de l'air dans la région. 

Une dégradation à venir

Selon ses prévisions, la situation doit encore se dégrader jeudi et rester médiocre, voire mauvaise vendredi. Pour ces deux prochains jours, l'indice de qualité de l'air est de 92, c'est-à-dire mauvais. 

Déjà au début du mois de janvier, l'agglomération lyonnaise avait été touchée par un épisode de pollution aux particules fines. A cette occasion, le préfet avait mis en place la circulation différenciée

Mardi, des militants de l'association Alternatiba ANV Rhône ont organisé une action devant une école de Lyon, située à proximité du tunnel de la Croix-Rousse pour alerter sur la qualité de l'air. 

Benjamin Rieth