BFMTV

Sur Twitter, le Zouave du pont de l'Alma blague sur la crue de la Seine

La célèbre statue, indicateur du niveau de la Seine commente la crue du fleuve sur les réseaux sociaux.

Il est l'objet de toutes les attentions dès que la Seine est en crue. Le Zouave du pont de l'Alma, point de repère non officiel de la montée des eaux a aussi son compte Twitter. Créé en juin 2016, lors du précédent épisode de crue de la Seine, ce compte tenu par un anonyme s'amuse à nouveau à commenter la montée du fleuve, en prenant la voix de la célèbre statue.

"Quand ce sera fini n'oubliez pas de m'apporter une serviette propre. Merci", écrit-il ainsi, alors que le Zouave a désormais de l'eau jusqu'au-dessus des genoux. 

Commentant une photo de la Seine vue depuis les tours de Notre-Dame, il se rêve en gardien de la cathédrale: "Tout plaquer et devenir Quasimodo. Etre au sec, en somme." Dans un autre tweet, il espère que la Seine va continuer à monter: "j'ai soif et je n'ai plus de paille".

Un faux point de repère

Le Zouave du pont de l'Alma qui représente un soldat de la guerre de Crimée est connu des Parisiens pour être un indicateur de la montée de la Seine. Quand il commence à avoir les pieds dans l'eau, c'est que le fleuve est en crue. Lors de la crue historique de 1910, la statue qui mesure plus de 5 mètres avait de l'eau jusqu'aux épaules.

Ce point de repère n'est toutefois plus valable. Lors de travaux d'élargissement du pont de l'Alma dans les années 70, le Zouave a en effet été déplacé. D'après les Décodeurs du Monde, la statue aurait été abaissée de 30 à 40 centimètres par rapport à sa situation initiale.

C. B