BFMTV

La tempête Carmen s'éloigne, la Gironde reste en alerte orange "inondations"

Une vague s'écrase à Pornic lors de la tempête Carmen, le 1er janvier 2018 à Pornic (Loire-Atlantique).

Une vague s'écrase à Pornic lors de la tempête Carmen, le 1er janvier 2018 à Pornic (Loire-Atlantique). - Loïc Venance - AFP

Après les précipitations engendrées par la tempête Carmen, la Gironde reste en alerte orange "inondations".

Après avoir soufflé ce lundi sur l'Hexagone, la tempête Carmen se dirige désormais vers le nord de l'Allemagne. Jusqu'à 40 départements ont été placés en vigilance orange à cause des vents violents et d'un risque de vagues-submersion sur le littoral ce week-end.

Ce lundi, seule la Gironde reste en alerte orange "inondations" au niveau de la confluence entre la Garonne et la Dordogne. Vigicrues prévient d'un "risque de crue génératrice de débordements importants", en conséquence des précipitations tombées ces derniers jours.

"Une hausse significative des niveaux d'eau est attendue sur le secteur de Bordeaux", ainsi que celui de Libourne, note le bulletin qui prévient du risque de débordement lors des marées hautes. 

Météo France
Météo France © Météo France

Carmen est la troisième tempête hivernale après Ana et Bruno en décembre. Les vents ont fait un mort, un homme d'une soixantaine d'années tué dimanche par la chute d'un arbre sur sa voiture près de Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Plusieurs dizaines de milliers de foyers ont été privés d'électricité lundi. En Vendée, une éolienne de 62 mètres de haut s'est effondrée à Bouin, sectionnée à la base.

L.A., avec AFP