BFMTV

Tempête Carmen: des rafales jusqu'à 150km/h attendues sur la côte

Si des vents dépassant les 100km/h sont attendus un peu partout sur le littoral atlantique et dans les terres, certaines rafales pourraient atteindre 140 à 150km/h, notamment au nord des Landes et en Corse.

La tempête Carmen souffle ce lundi sur toute la façade ouest de l'Hexagone. Vingt et un départements sont maintenus ce lundi après-midi en vigilance orange "vent", dont certains en alerte "vagues-submersion".

Le littoral atlantique promet d'être particulièrement touché par cette tempête hivernale de fin d'année. De grosses rafales de vent ont déjà été enregistrées en Bretagne: 91km/h à Ouessant, 109 km/h à la pointe du Raz, 129km/h à Camaret et même 136 km/h à Belle-Île-en-Mer.

Le passage de Carmen coïncide avec la pleine lune, et donc des marées de plus forte amplitude: un coefficent de 97 est prévu pour la pleine mer ce lundi après-midi. Huit départements sont en alerte orange aux "vagues-submersion", ces vagues hautes de plusieurs mètres qui peuvent pénétrer à l'intérieur des terres.

"Il faut être très vigilant bien entendu, puisque potentiellement il peut y avoir des vagues qui peuvent emporter des gens un petit peu trop imprudents", prévient sur BFMTV Jean-Michel Massé, maire (DVG) de Saint-Denis-d'Oléron (Charente-Maritime).

Des vagues de 6m près de l'île d'Oléron

Celui-ci conseille d'"éviter de se promener sur le littoral, et sur les plages surtout", et rappelle que des panneaux arrachés peuvent voler, de même que des tuiles détachées.

"Notre caserne de pompiers est sur le pied de guerre", assure toutefois le maire de cette commune où le sémaphore a déjà enregistré une rafale à 111km/h à l'arrivée de la tempête Carmen. La marée haute est attendue à 16h, avec des vagues de plus de six mètres.

"Limitez au maximum les déplacements. (...) Sur le littoral, il faut résister à la tentation d'aller sur les digues, sur les quais, les ouvrages de protection contre la mer pour admirer le spectacle de la nature déchaînée (...) et bien évidemment s'abstenir d'aller se baigner", alerte également Benoît Brocart, préfet de Vendée, où des vents dépassant les 100km/h sont attendus.

Liv Audigane