BFMTV

Avalanches: la Savoie repasse en vigilance orange, les habitants toujours confinés chez eux

Dans certains villages de Savoie, les habitants sont confinés chez eux.

Dans certains villages de Savoie, les habitants sont confinés chez eux. - Capture BFMTV

Alors que la neige continue de tomber et malgré la fin de la vigilance rouge, la préfecture de Savoie a mis en place plusieurs mesures de prévention.

La vigilance rouge déclenchée lundi en Savoie à cause du risque exceptionnel d'avalanches a été levée ce mardi matin. Le département est repassé en alerte orange, mais à cause des très fortes chutes de neige qui ont lieu depuis dimanche, plusieurs consignes de sécurité restent de mise dans les villages de montagne et les domaines skiables.

Ce mardi matin, à Val d'Isère, il y avait trois mètres de neige en bas des pistes, alors qu'à la station de ski de La Plagne, il est tombé deux mètres de poudreuse en 24 heures. Au total, deux départements sont désormais en vigilance orange avalanches: la Savoie et les Alpes-Maritimes, a indiqué Météo France dans son bulletin de 6 heures. A 10 heures, l'alerte a été levée dans les Hautes-Alpes. 

Neige
Neige © Capture BFMTV

Lundi, Météo France précisait que l'enneigement touchant actuellement la Savoie ne survenait en moyenne qu'une fois tous les 30 ans. Dans ce contexte, la préfecture de Savoie a recommandé aux résidents et usagers "la plus grande prudence". Des mesures de prévention et de sécurité ont été prises, dont le confinement général et l'évacuation préventive dans les secteurs isolés de Haute Maurienne et Haute Tarentaise où des sapeurs-pompiers ont été pré-positionnés. Tous les chemins piétonniers sont interdits.

Les habitants confinés à Bonneval-sur-Arc et Bessans

Les mesures de confinement concernent notamment le secteur de Bonneval-sur-Arc et Bessans. Elles devraient rester de mise au moins jusqu'à 10 heures. "On a fermé la route, on est coupés du monde", a témoigné sur BFMTV le maire de Bonneval, joint par téléphone. 

"C’est un phénomène qui est assez régulier mais qui est beaucoup plus marqué cette fois, il y a peut-être une trentaine d’années qu’on n’a pas vu ça. En 24 heures on a eu un peu plus d’un mètre 40 de neige, on a confiné toutes les personnes dans leur maison", a-t-il précisé. "Mais ça fait partie quand même des aléas de la montagne. Cela ne pose aucun souci parce que les habitants de montagne sont habitués à ce genre de situation", a ajouté l'élu.

Orage de neige

Dans cette commune proche de la frontière italienne, un orage de neige a même eu lieu lundi.

"C’est quelque chose d’inhabituel, surtout pour l’hiver: il y a un orage, avec des éclairs et le tonnerre. Je n’ai jamais vu ça, je suis à Bonneval depuis 1981, c’est très impressionnant", a témoigné sur BFMTV Dominique Cazenove, employé communal à Bonneval-sur-Arc.

Bonneval
Bonneval © Capture Google Maps

Les activités de montagne impraticables

Dans les Alpes, des cumuls de neige peuvent atteindre jusqu'à 2 mètres, souligne Météo France. Ce phénomène, dit de "retour d'Est", est dû à l'humidité de la plaine du Pô qui se condense au contact des Alpes et précipite sous forme de neige. A cela s'ajoute un vent particulièrement fort, d'où le risque important d'avalanche. Des conditions qui rendent les activités de montagne impraticables dans le secteur, comme l'a rappelé sur BFMTV Patrice Ribes, commandant de peloton de gendarmerie de Haute-Montagne en Savoie. 

"En ce qui concerne la pratique de la montagne et du ski, les stations globalement sont fermées. On pratique des déclenchements d’avalanches mais on a du mal à voir les résultats étant donné l’absence de visibilité. La pratique de la montagne est fortement déconseillée pour ne pas dire proscrite", a-t-il expliqué, joint par téléphone également. 

C.V. avec AFP