BFMTV

Le montage du Bouquet de Tulipes de Jeff Koons va commencer près des Champs-Élysées

Le "Bouquet de Tulipes" réalisé par Jeff Koons va être installé derrière le Petit Palais.

Le "Bouquet de Tulipes" réalisé par Jeff Koons va être installé derrière le Petit Palais. - Jeff Koons. Courtesy Noirmontartproduction. Montage BFMTV

Les premières pièces détachées de l'oeuvre monumentale de l'artiste américain commencent à être acheminées à Paris. La sculpture, qui sera inaugurée à l'automne, va prendre place dans les jardins du Petit Palais.

Le Bouquet de Tulipes de Jeff Koons va bientôt prendre forme à Paris. La sculpture de l'artiste américain, une structure de 10 mètres de haut et plus de 30 tonnes va être progressivement montée dans les jardin du Petit Palais. L'arrivée des premières pièces détachées en provenance d'Allemagne est prévue dans les prochains jours.

"Les pièces détachées vont commencer à arriver. On entre dans la phase où le jeu de construction commence", explique à BFMParis.com Christophe Girard, maire-adjoint en charge de la Culture, confirmant une information du Parisien. 

Une partie de ces pièces détachées devrait arriver par convoi exceptionnel dans la nuit de jeudi à vendredi en direction des jardins du Petit Palais, près des Champs-Élysées. Depuis plusieurs semaines, des travaux préparatoires sont en cours sur ce site pour accueillir la future sculpture. Le montage de l'oeuvre, qui représente une main tenant un bouquet de tulipes, devrait s'achever fin septembre.

"L'inauguration aura lieu début octobre pour la Nuit Blanche", ajoute Christophe Girard. 
Le "Bouquet de Tulipes" réalisé par Jeff Koons va être installé derrière le Petit Palais.
Le "Bouquet de Tulipes" réalisé par Jeff Koons va être installé derrière le Petit Palais. © Jeff Koons. Courtesy Noirmontartproduction. Montage BFMTV

Une oeuvre controversée

L'installation du Bouquet de Tulipes de Jeff Koons vient clore plusieurs années de tergiversations et de controverses autour de cette sculpture, proposée en cadeau à la Ville de Paris par l'ambassade américaine après les attentats de 2015. L'artiste Jeff Koons souhaitait que son oeuvre soit installée entre le palais de Tokyo et le Musée d'art moderne. Mais la démarche de l'artiste, autant que le choix de l'emplacement avaient été vivement critiqués par des acteurs du monde de la culture.

C'est finalement un lieu plus discret, les jardins du Petit Palais, qui a retenu pour accueillir l'oeuvre, financée par le mécénat pour un coût de 3,5 millions d'euros.

"J'ai mené des négociations intenses et très acharnées avec succès puisque le bon lieu a été trouvé et que j'ai pu mettre tout le monde d'accord", insiste Christophe Girard.

"C'est le devoir de Paris et l'honneur de Paris d'accueillir des oeuvres d'art de cette importance. L'amitié franco-américaine ne peut qu'en sortir renforcée", conclut l'adjoint en charge de la Culture. 

Carole Blanchard