BFMTV

Fête des Lumières: pourquoi allume-t-on des lumignons le 8 décembre ?

Chaque 8 décembre, les habitants de Lyon et sa région déposent des lumignons au bord de leurs fenêtres. Une tradition qui va chercher ses origines au milieu du XVIIe siècle.

A Lyon, on se pose plus vraiment la question. Chaque année, début décembre, la ville s'illumine pour donner lieu à un spectacle extraordinaire qui met en lumière les lieux et bâtiments emblématiques de la ville. Et chaque année, le 8 décembre, les habitants allument des lumignons sur le bord de leur fenêtre.

Au-delà de l'aspect esthétique de cette célébration, qui donne une lueur particulière aux rues éclairées par des centaines de petites flammes, cette tradition puise ses origines très loin dans l'histoire. En 1643 exactement.

Le Vœu des Échevins

Le 8 septembre, jour de la Nativité de Marin, les échevins de Lyon - les conseillers municipaux de Lyon - organisent un pèlerinage sur la colline de Fourvière pour demander à la Vierge Marie de protéger la ville de la peste.

Depuis de nombreuses années, la capitale des Gaules s'est placée sous la protection de la Vierge et les échevins se rendent régulièrement dans l'église qui lui est dédiée à Fourvière pour lui demander de protéger la ville des épidémies.

Comme par miracle, cette année-là, la ville est épargnée et les échevins s'engagent alors à renouveler ce pèlerinage tous les ans. Appelé le Vœu des Échevins, il est encore réalisé le 8 septembre. 

Une statue sous les eaux

Près d'un siècle plus tard, un concours est lancé pour réaliser une nouvelle statue de la Vierge Marie qui doit être installée au sommet de la colline de Fourvière. Sa conception est attribuée au sculpteur Joseph-Hugues Fabisch et l'inauguration doit avoir lieu en 1852. Les autorités religieuses de la ville choisissent sans surprise la date du 8 septembre. 

Mais cette année-là, la Saône déborde après d'importantes intempéries. L'atelier de l'artiste est sous les eaux, obligeant la ville à repousser l'inauguration de la statue. La nouvelle date choisie: le 8 décembre. Ce n'est pas un hasard puisqu'il s'agit pour l'Eglise catholique de la date de l'Immaculée Conception. 

Une fête spontanée

Pendant plusieurs semaines, la ville se prépare à cette fête. Pour cette occasion, Lyon doit être illuminé par des feux de Bengale tandis que les Lyonnais sont invités à mettre des bougies aux fenêtres.

Mais le sort semble s'acharner sur cette statue. Le 8 décembre 1852, d'importants orages éclatent et le cardinal décide de repousser d'encore quelques jours l'inauguration.

Pourtant, le soir venu, le ciel se dégage et spontanément les Lyonnais allument les bougies prévues pour l'événement. Les autorités religieuses suivent ce mouvement populaire. La fête du 8 décembre est née

Benjamin Rieth