BFMTV

Etés anglais, ce roman au succès inattendu durant le confinement

Etés anglais

Etés anglais - La Table ronde Montage BFMTV.com

Le premier tome d'une saga familiale britannique à la Downton Abbey, récemment traduit en français, connaît dans l'Hexagone un succès inattendu.

Un roman britannique, qui plonge le lecteur dans l'Angleterre de l'entre-deux-guerres rencontre un succès aussi vif qu'inattendu en cette période de confinement. Il s'agit d'Étés anglais, premier volet d'une saga familiale consacrée aux Cazalet, de la britannique Elizabeth Jane Howard, disparue en 2014 à l'âge de 90 ans.

Destin étonnant pour une saga à la Downton Abbey, dont les quatre premiers volumes, publiés entre 1990 et 1995 - le cinquième est paru en 2013 - avaient connu un grand succès Outre-Manche, mais n'avait jamais été traduite en français. 

"Pas une date idéale"

Un pari, pour les Éditions de la Table ronde, qui avaient publié l'année dernière un autre livre de la même auteure, Une saison à Hydra, en guise de test. Et un succès d'autant plus étonnant que le livre est sorti le 12 mars, soit quatre jours avant le début du confinement et la fermeture des librairies. "Pas une date idéale", euphémise-t-on chez l'éditeur.

Très vite, pourtant, les ventes décollent, les critiques sont bonnes et le bouche à oreille opère, notamment sur les réseaux sociaux. Les ventes numériques sont "importantes". Et malgré la fermeture des librairies, la version reliée - dont la couverture est signée Mathieu Persan, le graphiste à l'origine de l'affiche "Restez à la maison" - tirée à 5.000 exemplaires lors de sa sortie, est réimprimée deux fois par l'éditeur, à 2.000 puis 3.000 exemplaires.

Cette saga familiale à la fois surannée et moderne a su toucher le public et s'imposer comme une "lecture de confinement". Pour écrire la saga des Cazalet, qui s'étale des années 1939 à 1958, Elizabeth Jane Howard s'est inspirée de sa propre histoire, se remémorant ses étés d’avant-guerre en famille dans la campagne anglaise lorsqu'elle était plus jeune. 

"Non-dits, chamailleries et profonds chagrins"

L'histoire du premier tome? "Juillet 1937. À Home Place, au cœur du Sussex, jardiniers, femmes de chambre et cuisinière sont sur le pont. La Duche orchestre le ballet des domestiques avant l’arrivée de ses trois fils, Hugh, Edward et Rupert Cazalet, en chemin depuis Londres avec épouses, enfants et gouvernantes", indique le synopsis.

Au programme pour les lecteurs, "non-dits, chamailleries et profonds chagrins" pour les différents personnages. Parmi eux, Clary, l'adolescente mal dans sa peau en plein conflit avec sa belle-mère, Villy, ancienne ballerine désormais mère au foye, Polly, terrorisée à l’idée qu’une guerre éclate, Louise, sa cousine qui rêve de devenir actrice, Rachel, la seule fille de la Duche...

"Aux préoccupations des adultes font écho les inquiétudes des enfants, et à la résilience des femmes, qu’elles soient épouses, fillettes ou domestiques, répond la toute-puissance – ou l’impuissance – des hommes", précise le synopsis. "L’été regorge d’incertitudes mais, sans l’ombre d’un doute, une nouvelle guerre approche: entre pique-niques sur la plage et soirées auprès du gramophone, il faudra inventorier lits de camp et masques à gaz".

Une saga adaptée à la télévision britannique

Le deuxième volet de la saga Cazalet qui se déroulera en 1939, est attendu pour le mois d'octobre prochain. Trois autres doivent sortir d'ici le printemps 2023.

Les deux premiers romans avaient été adaptés en série télévisée pour la chaîne britannique BBC en 2001 avec un certain Hugh Bonneville... héros de Downton Abbey. Une seconde adaptation radiophonique de 45 épisodes, produite pour BBC Radio 4, avait été diffusée en 2012.

Nawal Bonnefoy et Magali Rangin