BFMTV

BD: l'Américain Richard Corben élu Grand Prix du Festival d'Angoulême

Richard Corben

Richard Corben - Dona Corben

L'Américain, auteur discret, a reçu la récompense suprême du 9e Art.

C'est un chantre du fantastique et du surnaturel que consacre le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême. L'Américain Richard Corben, 77 ans, a reçu, ce mercredi 24 janvier, la récompense suprême du 9e Art. Selon son éditeur Laurent Lerner, ce dernier est "très heureux" de recevoir ce prix. Rencontré la semaine dernière, Joann Sfar avait confié à BFMTV son amour pour l'auteur:

"Richard Corben mérite qu’on le mette en avant, d’autant que l’Amérique ne le fait pas. Aux Etats-Unis, il peut vivre grâce à la bienveillance d’auteurs qui l’adorent comme Mike Mignola [le créateur de Hellboy, NDLR] qui l’a beaucoup engagé. Le grand public ne s’est jamais emparé de son œuvre alors que c’est un dessinateur immense, un inventeur dans la technologie des couleurs. Il est un des rares à avoir réussi à faire de la littérature d’horreur en BD avec Bernie Wrightson".

Le Corbeau d'Edgar Allan Poe, par Richard Corben
Le Corbeau d'Edgar Allan Poe, par Richard Corben © Richard Corben

Mélange d'hyperréalisme et de caricature

Influencé autant par Roger Corman, Richard Matheson que Lovecraft, Richard Corben a réalisé des adaptations très réputées d'Edgar Allan Poe. Le dessinateur s'impose à chaque récit un défi graphique et s'astreint à livrer les versions les plus fidèles possibles de l'œuvre de Poe.

Les histoires de Richard Corben se distinguent par une mise en couleurs souvent spectaculaire, qu'il a obtenu grâce à un usage toujours étonnant des couleurs. Son trait impressionne aussi par son mélange d'hyperréalisme et de caricature. A propos de Corben, Philippe Druillet, cofondateur de Métal Hurlant, déclare qu'il a inventé "la 3D en bande dessinée": "le cadre, la couleur, les fractures dans la narration proches du cinéma sont un nouvel apport à la BD".

Den de Richard Corben
Den de Richard Corben © Richard Corben

Ceux qui ont découvert les planches de Richard Corben dans les années 1970 dans les pages des revues de BD comme Actuel ou Métal Hurlant ne les ont jamais oubliées.

Avec des histoires comme Den, épopée érotique de heroic fantasy où un homme nu et musculeux déambule dans un désert psychédélique, Corben a non seulement révolutionné la BD en la faisant définitivement entrer dans l'âge adulte, mais a aussi suscité de nombreuses vocations. Un auteur comme Jean-Marc Rochette, le dessinateur du Transperceneige, lui doit notamment beaucoup. 

En 1977, le célèbre dessinateur américain Will Eisner avait déclaré que le jour où la BD serait considérée comme Art, Richard Corben serait enfin reconnu comme un classique. Il semble que ce jour soit arrivé. 

Jérôme Lachasse