BFMTV

Paris veut "accompagner" les cirques vers des spectacles sans animaux sauvages

Des tigres dans un cirques (illustration).

Des tigres dans un cirques (illustration). - Armend Nimani - AFP

Le Conseil de Paris a adopté ce lundi une série de préconisations pour le bien-être animal dans la capitale, notamment sur la présence d'animaux dans les cirques. Des discussions ont été engagées avec les circassiens pour pour les inciter à abandonner les spectacles mettant en scène des animaux sauvages.

Paris sans animaux dans les cirques? C'est ce à quoi tend la capitale, alors que le Conseil de Paris a adopté ce lundi 61 préconisations orientées vers le bien-être animal en ville. Parmi celles-ci, la Ville recommande de poursuivre le dialogue avec les circassiens, entamé dans le cadre d'une mission baptisée "Animaux en ville".

L'exécutif qui explique ne pas avoir "la compétence" pour interdire les animaux dans les cirques entend inciter les professionnels du cirque à renoncer à ces spectacles.

"Il y a cinq cirques à Paris qui avaient des animaux sauvages, il y en a déjà deux qui ont renoncé et ceux qui restent ne présentent que 2 numéros sur leurs 14 numéros", souligne Pénélope Komitès, maire-adjointe en charge des espaces verts et de la nature en ville, se réjouissant du dialogue engagé avec les circassiens.

Des cirques sans animaux "dans un délai raisonnable"

"Nous allons poursuivre les échanges. Nous devons les accompagner et voir comment ils peuvent survivre, comment le cirque traditionnel peut survivre", ajoute l'élue. L'objectif poursuivi par la ville est de parvenir à des cirques sans animaux "dans un délai raisonnable". 

Sur les bancs du groupe écologiste, Jacques Boutault, élu EELV du 2e arrondissement fait part d'une "certaine déception". 

"Il aurait été possible d'aller plus vite et d'aboutir d'ici 2021 à la suppression de toute forme d'animaux sauvages dans les cirques (...). Cela est possible dans des délais très courts", souligne-t-il.

Répondant notamment à cette critique, la municipalité s'engage à ne plus autoriser l'installation de nouveaux cirques présentant des numéros avec des animaux sur son territoire.

C. B