BFMTV

En Indonésie, un orang-outan résiste au bulldozer venu détruire son habitat

L'orang-outan contre le bulldozer.

L'orang-outan contre le bulldozer. - International Animal Rescue

La déforestation décime les orangs-outans d'Asie du Sud-Est. A mesure que leur habitat est détruit, le nombre d'individus recule jusqu'à un seuil critique qui menace la survie même de l'espèce.

L'orang-outan contre la machine venue détruire sa forêt. Le combat est perdu d'avance. A moins que d'autres humains n'entrent dans le jeu. Dans ces images mises en ligne mardi par l'organisation britannique International Animal Rescue, on peut voir un de ces grands singes parcourir le tronc d'un arbre déraciné et faire face rageusement au bulldozer. Avant de chuter sur le sol.

Sur Facebook, l'organisation explique: "En dépit de tous les obstacles qu'elle a dû surmonter, notre équipe a été en mesure de sauver l'orang-outan et de le mettre en lieu sûr." 

"Malheureusement, ces scènes tendent à devenir de plus en plus fréquentes. La déforestation fait chuter la population des ourangs-outans et détruit leur habitat, les faisant mourir de faim", continue l'association de défense des animaux.

Les orangs-outans de Bornéo, en Indonésie, figurent sur la liste rouge de l'UICN en tant qu'espèce en danger critique d'extinction. Une étude publiée dans la revue Current Biology, révèle qu'entre 1999 et 2015, 100.000 orangs-outans de Bornéo sont morts. A l'échelle mondiale, on estime la population de ces grands singes à 70.000 ou 100.000 spécimens.

D. N.