BFMTV

Une plage d'Arcachon évacuée à cause du phoque You, de retour en Gironde

Il est de retour et sème la pagaille sur les plages de Gironde

Il est de retour et sème la pagaille sur les plages de Gironde - Capture Youtube

Le phoque You, attraction des surfeurs et des vacanciers, a provoqué l'évacuation d'une plage d'Arcachon jeudi. L'animal avait été attrapé et relâché il y a sept mois dans l'Atlantique Nord. Sans succès.

Il est revenu et commence déjà à semer la zizanie parmi les vacanciers. Le phoque You - bien nommé ainsi par les premiers surfeurs qui ont fait sa rencontre - a provoqué l'évacuation d'une plage d'Arcachon jeudi. L'animal a repointé le bout de ses moustaches en Gironde en mai dernier, sept mois après en avoir été exfiltré.

"Nous respectons les consignes que nous avons reçues de la préfecture", a expliqué le responsable du poste de secours de la plage de Pereire à Sud Ouest. Le drapeau rouge est resté hissé plus d'une heure.

"C'est un animal sauvage ; il n'est pas dangereux en soi, mais face à des gestes brusques ou inattendus, il peut avoir une réaction de défense, et sa morsure est assez violente. Espérons qu'il ne va pas élire domicile devant la plage, car de plus, nous ne possédons pas de moyens nautiques de sauvetage."

Entre 100 et 130 kg

Mi-juin, la préfecture du département avait publié un communiqué rappelant les consignes de sécurité alors que le phoque persistait à vouloir élire domicile dans la région. "La vigilance est de mise sur tout le littoral aquitain car l'animal a grossi", précisait-elle, évoquant un poids entre 100 et 130 kg, pour une taille comprise entre 1,20 et 1,50 mètre.

"En cas de rencontre avec l'animal, les baigneurs et surfeurs doivent impérativement s'éloigner de l'animal ou sortir de l'eau, et ce, même si ce dernier ne semble pas être agressif ou semble vouloir jouer."

Les touristes qui s'approcheraient trop près de l'animal pourraient être verbalisés, en vertu d'un arrêté du 1er juillet 2011, car "les phoques restent des animaux protégés", a rappelé la préfecture.

A la rencontre des chiens et des surfeurs

You avait été l'attraction de l'année 2015. Le phoque venait au plus près des baigneurs sur les plages, allait à la rencontre des chiens et s'était même illustré sur des planches de surf, recherchant la présence de l'homme. Un baigneur avait fait les frais de son enthousiasme et s'en était tiré avec une belle morsure.

"N'oublions pas que c'est un animal sauvage", a prévenu le centre Pelagis, spécialisé dans la conservation des mammifères et oiseaux marins. "Les phoques se mordent entre eux pour jouer mais ils ont un cuir très épais et les êtres humains n'ont que de la peau."

"Gardons You et faisons de lui la mascotte des plages"

L'animal avait finalement été capturé en juillet 2015 et confié au centre Océanopolis de Brest avant d'être relâché en Bretagne, dans l'Atlantique Nord près de l'île d'Ouessant, au mois d'octobre, afin qu'il retrouve ses congénères. Sans succès. Quelques semaines plus tard, il réapparaissait déjà auprès de surfeurs du Finistère. Sept mois après, You revenait au point de départ après avoir parcouru des centaines de kilomètres.

Une pétition lancée fin mai sur la toile intitulée "Gardons You et faisons de lui la mascotte des plages océanes" a recueilli près de 25.000 signatures.

C.H.A.