BFMTV

Tempête Amélie: des heures de retard pour 2000 voyageurs partis en train du Sud-Ouest dimanche matin

Quatre trains partis dimanche matin du Sud-Ouest ne sont arrivés qu'après 2 heures du matin en raison des intempéries provoquées par la tempête Amélie.

Pour quelque 2000 voyageurs en provenance du Sud-Ouest, le retour des vacances a été long, très long. Dimanche, quatre trains de la ligne Hendaye-Paris partis dans la matinée ne sont arrivés qu'après deux heures du matin en gare Montparnasse, dans la capitale.

Un retard imputable à de nombreux incidents dus à la tempête Amélie, qui a frappé de plein fouet le Sud-Ouest et privé de nombreux foyers d'électricité. Un train de reconnaissance avec 50 agents de la SNCF à son bord a devancé les quatre trains naufragés pour inspecter l'état des voies.

"Je devais partir ce matin à 11h45, je viens d'arriver là et il est 2 heures du matin. On en est à 14 heures de transports", témoigne une passagère sur BFMTV. Une autre évoque une "galère", après avoir passé "12 heures dans un train avec trois enfants".

Un remboursement exceptionnel sous 48 heures

Malgré le retard, les passagers se déclarent satisfaits de la prise en charge à bord des trains, évoquant notamment le dîner qui leur a été servi. Mais arrivés à Paris, restait une dernière épreuve pour eux: trouver un taxi libre pour rentrer.

"Je me sens complètement désespéré, il n'y a pas de bus, il y a une grande file d'attente pour les taxis. Il est 2 heures et quelques, et dans quelques heures il faut que je travaille", se désole une femme.

Le dernier train est arrivé en gare Montparnasse peu avant 4 heures du matin. Mesure exceptionnelle, la SNCF indique que les voyageurs pourront se faire intégralement rembourser sous 48 heures.

Adélaïde Mangin avec Clarisse Martin