BFMTV

Tag homophobe dans le Marais: des Parisiens recréent le passage piéton arc-en-ciel dégradé

Des Parisiens se sont mobilisés pour recréer le passage piéton arc-en-ciel, vandalisé dans le Marais, dans la nuit de lundi à mardi. Des tags homophobes ont aussi été effacés par les services de la mairie de Paris.

Repeindre les passages piétons, comme un symbole. Pour dire non aux insultes homophobes, des Parisiens sont venus spontanément redonner des couleurs à leur quartier.

Dans la nuit de lundi à mardi, des tags homophobes ont été inscrits sur le bitume, à proximité d'un passage piéton arc-en-ciel créé dans le Marais à l'occasion de la Marche des fiertés samedi. Le passage piéton a lui aussi été vandalisé et recouvert de peinture blanche. Avec des craies, les Parisiens mobilisés ont recréé les couleurs arc-en-ciel, tout en envoyant un message: 

"Quelque soit la haine que vous nous donnez, on répondra par des couleurs, par des actes symboliques, par de l'amour, parce qu'on se bat pour ça au final. Il n'y a que ça qui compte, l'amour qu'on est en train de redessiner", explique l'un d'eux.

Dans ce quartier du Marais, emblématique de la communauté LGBT parisienne, les habitants accusent le coup.

"Je me suis réveillé ce matin en voyant ça et j'étais furieux, vraiment hors de moi. C'est pour ça qu'il faut continuer à se battre, c'est pour ça qu'on dit que l'homophobie est toujours présente", déplore un riverain.

"C'est scandaleux, c'est petit... Ca me choque qu'aujourd'hui ce soit encore possible, c'est bien dommage", ajoute une Parisienne. 

Une plainte déposée par la mairie

Rapidement mardi, les services de la mairie de Paris sont intervenus pour effacer les tags homophobes. La mairie du 4e arrondissement a annoncé avoir porté plainte. Une enquête devrait être ouverte pour retrouver le ou les auteurs de ces tags. C'est aussi ce que souhaite l'association SOS Homophobie qui dénonce fermement ce geste, mais souhaite rester positive. 

"Maintenant, les passages piétons ont été nettoyés par la mairie de Paris, on est déterminés. Notre priorité c'est de faire une belle Marche des fiertés samedi pour une société plus inclusive, pour l'égalité des droits, contre les discriminations", explique Joël Deumier, président de l'association.

A trois jours de la Marche des fiertés, Anne Hidalgo a fait savoir que "les passages arc-en-ciel seront repeints". "Nous en ferons même quelques-uns supplémentaires", a-t-elle précisé sur Twitter. 

C. B avec Barthélémy Bolo, Louise Pezzoli