BFMTV

SONDAGE BFMTV - Impôts: 72% des Français les trouvent trop élevés

Le montant des impôts pose problème aux Français.

Le montant des impôts pose problème aux Français. - -

Si les Français trouvent, en majorité, que payer ses impôts est un acte citoyen, ils protestent en revanche contre leur montant qu'ils jugent excessif.

Il y aurait bien un sentiment de "ras-le-bol fiscal" chez les Français, si l'on en croit les résultats d'un sondage Ipsos pour BFMTV, Le Monde et la Revue française des finances publiques paru ce lundi. Si payer ses impôts n'est pas un problème pour 57% des Français qui considèrent qu'il s'agit d'un "acte citoyen", en revanche, ils sont 72% à trouver "excessif" le montant "des différents impôts et taxes" qu'ils payent.

Mais ce n'est pas tant le fait de s'acquitter de l'impôt qui semble poser problème aux Français, c'est l'utilisation qui est faite des deniers publics qui les inquiète. 88% des sondés estiment que l'argent des impôts est "plutôt mal" (52%) ou "très mal" (36%) utilisé par les pouvoirs publics. En cause, les "gens qui profitent du système" et la dépense publique qui "ne réduit pas", sont les critiques qui sont faites au système actuel.

Critiques avec la politique fiscale du gouvernement

79% condamnent la politique fiscale du gouvernement actuel, jugeant qu'elle n'est pas juste (79%), pas efficace pour réduire la dette et les déficits (80%) et pas conforme aux engagements de campagne (78%). La moitié des personnes se déclarant sympathisantes du Parti socialiste sont de cet avis. Ils sont également 85% à ne pas croire à une pause fiscale en 2015.

Pourtant, ils sont 60% à penser que les impôts "avaient déjà augmenté avant que François Hollande ne soit élu" (94% chez les sympathisants PS) contre 40% qui pensent qu'ils ont "surtout augmenté à partir du moment" où le chef de l'Etat a été élu (76% chez les sympathisants UMP et 62% chez les sympathisants FN). Au total, ils sont 78% à estimer que "les impôts augmentent régulièrement", "que ce soit la gauche ou la droite au pouvoir".

Et s'il fallait payer les impôts à la source, qu'ils soient "directement prélevés sur la fiche de paye"? 66% des sondés y sont "très favorables" (25%) ou "favorables" (41%).

Interrogés sur l'évasion fiscale qui tentent certains Français, les sondés sont assez partagés. 55% disent ne pas approuver les installations à l'étranger pour payer moins d'impôts (84% chez les sympathisants PS) contre 45% qui approuvent (60% chez les sympathisants UMP et 72% chez les sympathisants FN).

Enfin, faudrait-il faire soumettre à l'impôt davantage de foyers? 52% des sondés pensent que "les foyers les plus modestes doivent continuer à ne pas payer d'impôt sur le revenu".

|||Sondage réalisé du 7 au 10 octobre 2013 auprès de 967 personnes interrogées par internet selon la méthode des quotas, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

V.D.