BFMTV

Restos du Coeur: la campagne hivernale s'achève

Un centre de distribution des Restos du coeur.

Un centre de distribution des Restos du coeur. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La campagne hivernale des Restos du Coeur vient de s'achever, mais l'aide fournie à ses bénéficiaires de plus en plus nombreux se poursuivra tout au long de l'année, a indiqué mercredi l'association.

"C'est pas bientôt fini?" Les Restos du coeur posent cette question cruciale, dans un communiqué. Ils indiquent avoir atteint cet hiver l'"effrayant" record d'un million de bénéficiaires. Leur campagne hivernale s'achève, mais les aides continueront à être dispensées tout au long de l'année a par ailleurs annoncé mercredi l'association. Elle appelle plus que jamais aux dons et au bénévolat.

Des dons en légère baisse

Rappelant que les donateurs, privés ou partenaires industriels, "constituent de très loin la plus importante ressource des Restos", l'association constate que "les donateurs sont toujours généreux mais leurs contributions, en hausse constante depuis des années, baissent légèrement".

Ces dons, qui représentent environ 70% du budget, permettent de financer l'aide alimentaire, la distribution de repas chauds, mais aussi les dispositifs d'insertion et d'aide à la personne.

Parmi ces dons, la vente des CD et DVD des Enfoirés constitue "une ressource majeure" de l'association. Le dernier spectacle (disponible en CD et DVD) a été vu par près de 13 millions de téléspectateurs.

20.69 centres d'accueil répartis sur le territoire

Pendant la campagne hivernale, qui avait débuté fin novembre, les 2.069 centres d'accueil ont ouvert leurs portes au moins deux fois par semaine pour offrir des paniers-repas aux plus démunis.

Durant le reste de l'année, les deux tiers des centres restent ouverts, mais se concentrent sur les plus fragiles (personnes âgées, bébés, etc.), notamment grâce aux dons recueillis (dont le total n'est pas encore connu) lors de la grande collecte nationale dans les grandes surfaces, qui a eu lieu les 7 et 8 mars.

Saluant ses 66.000 bénévoles "irremplaçables", l'association souligne que, "grâce à eux, les frais généraux ne sont que de 7%". Mais elle "recherche encore des bénévoles, en particulier aux postes d'informaticiens, de gestion ou de logisticiens", insiste-t-elle.

Enfin, les Restos, qui cherchent à diversifier leurs approvisionnements, ont obtenu fin 2013 que les producteurs de lait puissent bénéficier de la déduction fiscale liée aux dons. Près de 750.000 litres de lait ont ainsi pu être collectés.

D. N. avec AFP