BFMTV

Ramadan 2014: un millier de mosquées commenceront dès samedi

Musulmans en train de prier à la Grande mosquée de Strasbourg. (Illustration)

Musulmans en train de prier à la Grande mosquée de Strasbourg. (Illustration) - -

Sans attendre l'avis du Conseil du culte musulman qui n'a pas encore tranché entre samedi ou dimanche, un millier de mosquées ont décidé de commencer le ramadan dès le début du week-end.

Pour un millier de mosquées en France, le ramadan commencera dès samedi. Elles ont donc décidé de ne pas attendre l'avis du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui n'a pas encore tranché entre samedi et dimanche, ont affirmé mercredi les responsables d'un "conseil théologique".

Pour éviter la confusion de 2013, où la détermination à l'avance des dates du mois sacré de jeûne par calcul astronomique n'a pas été comprise par tous les fidèles, le CFCM a décidé de revenir cette année au principe d'une "nuit du doute", fixée à vendredi soir, basée sur l'observation de la lune.

Partisans du calcul contre ceux de la "nuit du doute"

Mais des responsables religieux partisans du calcul, membres notamment de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF, proche des Frères musulmans), ont mis en place un "conseil théologique et astronomique pour la détermination du mois de ramadan" et s'opposent à la tenue d'une "nuit du doute". Sans attendre, ce conseil a indiqué que le ramadan commencerait le 28 juin et que l'Aïd el-Fitr (la fête de la rupture du jeûne), premier jour du mois lunaire suivant, aurait lieu le 28 juillet.

"Est-ce qu'il faut continuer à maintenir les musulmans dans le doute par rapport à leurs fêtes?", s'est interrogé Ahmed Jaballah, membre de ce conseil théologique, mercredi lors d'une conférence de presse à la mosquée Addawa à Paris. "Les données scientifiques sont fiables", a assuré cet ancien président de l'UOIF, selon lequel le calcul est le "seul moyen efficace pour unir les musulmans".

D. N. avec AFP