BFMTV

Le départ de Benoît XVI précipité par la Coupe du monde au Brésil

La tenue de la Coupe du Monde de football au Brésil en 2014 a indirectement poussé l'ancien pape Benoît XVI à avancer d'un an sa renonciation, à février 2013, raconte son secrétaire particulier dans la presse allemande vendredi 28 février.

Interrogé par le quotidien Süddeutsche Zeitung au sujet de l'avancement d'un an à l'été 2013 des Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Rio, l'archevêque Georg Gänswein a confirmé que ce décalage des JMJ avait été décidé pour ne pas coïncider avec la Coupe du monde de football dans le pays.

A savoir si cette nouvelle organisation avait poussé Benoît XVI à partir plus tôt qu'il ne l'aurait souhaité, l'archevêque a répondu que cela s'était passé "exactement comme ça".

Benoît XVI avait pris dès août 2012 la décision de renoncer à son poste - un acte historique - et il l'a annoncé en décembre 2012 à son secrétaire particulier.

Il voulait que son successeur puisse assister aux JMJ de Rio.

F. B. avec AFP