BFMTV

Islam : 75% des Français en ont une image négative

Pour les 3/4 des Français, l'Islam n'a pas une bonne image

Pour les 3/4 des Français, l'Islam n'a pas une bonne image - -

Sondage après sondage, l'image de l'Islam auprès des Français ne s'arrange pas. Selon la dernière étude Tilder – Institut Montaigne, 75% des Français ont une image négative de l’Islam même si un sondé sur trois admet ne pas bien connaître cette religion.

Décidément, l’image de la religion du Prophète passe mal auprès des Français. Selon un sondage du cabinet Tilder et de l'Institut Montaigne diffusé mardi, les trois quarts des Français ont une image négative de l'Islam même si un sondé sur trois admet dans le même temps ne pas bien connaître l'Islam. Parmi les mots qui viennent spontanément à l'esprit des personnes interrogées lorsqu'elles pensent à la religion musulmane : "intolérance", "intégrisme", avant "Coran", "femmes", "mosquée", ou "ramadan", "fanatisme" et "terrorisme".

L’Islam, un cas à part pour les Français

Seul un tiers des Français juge la pratique de l'Islam compatible avec les lois de la République :
- 3 sur 4 jugent le pèlerinage à La Mecque compatible avec la vie en société - mais 1 sur 2 pour la consommation de viande halal, pour la fête de l'Aïd-El-Kébir, ou pour le jeûne du mois de ramadan - 1 sur 3 pour la réalisation de 5 prières par jour - 1 Français sur 10 trouve compatible le port d'un voile par les femmes dans les espaces publics. L'Islam est un cas à part, les Français ont en grande majorité une bonne image des autres religions.

« Le regard de l’extérieur continue a assigné les musulmans a une définition qui n’est pas la leur »

Pour Dounia Bouzar, anthropologue, directrice du Cabinet "culte et culture" et spécialiste de l'islam ce sondage révèle que « l’Islam n’est plus considéré comme une simple différence mais comme une catégorie à part. C’est dès lors que le sondage met en avant la pratique que cela apparait comme vraiment incompatible avec les valeurs de modernité. Qu’est-ce que c’est que d’être musulman dans cette société ? C’est un travail qui doit être fait par les musulmans eux-mêmes. Par ailleurs, si le regard de l’extérieur continue a les assigné a une définition qui n’est pas la leur, ça va entraver ce travail de redéfinition. Tout cela doit se faire ensemble ».

« Les débats politiques ont parasité le climat »

« Je suis peiné par ce sondage, avoue quant à lui Abdallah Zekri président de l'Observatoire de l'islamophobie au Conseil Français du Culte Musulman. La majorité des musulmans qui vivent en France vivent en paix et respectent les lois de la République. Malheureusement les débats politiques qui ont eu lieu depuis 2011 qui ont parasité le climat et donc les Français ont une mauvaise image. Le gouvernement veut légiférer après l’affaire de la crèche Baby Loup. Il faut arrêter. Je suis français à part entière ou un français à part ? ».

Fermeture des commentaires|||

A la suite de nombreux dérapages et appels à la haine, nous avons fermé les commentaires liés à cet article. Pour plus de précisions sur les règles encadrant les réactions publiées sur RMC.fr, conformément à la loi, nous vous invitons à lire l'article 8 des conditions d'utilisation de nos sites.
Merci de votre compréhension. La Rédaction

Tugdual de Dieuleveult avec C. Andrieux