BFMTV
Religions

Allemagne : l'Eglise met en cause 66 religieux accusés d'abus sexuels

Une église catholique, en Allemagne.

Une église catholique, en Allemagne. - -

L'Eglise catholique allemande met en cause 66 religieux, accusés de centaines d'abus sexuels sur une période de dix ans.

L'Eglise catholique allemande a annoncé vendredi qu'au moins soixante-six de ses religieux étaient accusés de centaines d'abus sexuels sur une période de dix ans, surtout sur des victimes de sexe masculin.

La Conférence épiscopale allemande présentait une étude lancée en avril 2011, faisant partie de travaux scientifiques lancés après la crise de 2010, lorsque des centaines de personnes avaient révélés avoir été victimes d'abus lorsqu'elles étaient mineures entre les années 1950 et les années 1980.

Ces religieux se sont vus reprocher entre 2000 et 2010 un total de 576 abus sexuels commis sur des enfants et adultes. Les trois quarts des 265 victimes étaient de sexe masculin.

Scandales en série

"Seuls quelques cas" d'abus sexuels étaient liés à une pathologie psychologique, comme la pédophilie, a indiqué le professeur Norbert Leygraf de la section médico-légale de hôpital de Duisburg-Essen qui a dirigé les travaux.

Le professeur souligne que les faits reprochés sont "particulièrement hétérogènes", ceux-ci allant des contacts sexuels entre religieux, jusqu'à la manipulation des organes génitaux de mineurs, la possession et la consommation de documents pédopornographique ou l'abus sexuel de personnes incapables de se défendre.

Depuis début 2010, l'Allemagne est secouée par des révélations d'abus sexuels sur des enfants et des adolescents dans des institutions appartenant presque toutes à l'Eglise catholique. L'Eglise a offert 5.000 euros aux victimes, qui avaient jugé cette indemnisation insuffisante.

De nombreux fidèles ont depuis tourné le dos à l'Eglise. L'an passé, ils étaient 126.488 catholiques à en être formellement sortis, après 181.000 en 2010, selon des chiffres officiels.

A. G. avec AFP