BFMTV

Parkings: l'UFC Que choisir veut une "facturation à la minute"

L'association demande aux sénateurs de se pencher sur les tarifs des parkings.

L'association demande aux sénateurs de se pencher sur les tarifs des parkings. - -

Les parkings facturés à la minute pour bientôt? L'association de consommateurs plaide en ce sens appelle les sénateurs à se pencher sur la question.

Trop chers, trop flous, "défavorables aux consommateurs". Voici ce que l'association UFC Que Choisir pense des tarifs des parcs de stationnement. Elle demande que les prix et les modes de tarification soient révisés dans le cadre du projet de loi consommation.

"Alors que les sénateurs débutent aujourd'hui l'examen du projet de loi Consommation, l'UFC les appelle à se saisir d'une thématique montante: la facturation des parkings", indique-t-elle dans un communiqué.

Prix très variables

"Les consommateurs sont de plus en plus contraints de se rabattre sur les parcs de stationnement, alors que leurs prix et modes de tarification leur sont souvent défavorables", accuse l'UFC, notant que "40% des villes affirment avoir significativement réduit leurs espaces de stationnement en voirie entre 2005 et 2010".

Or "le prix d'une heure de parking varie énormément d'une ville à l'autre", poursuit l'association, qui publie une étude portant sur les tarifs de 826 parkings, situés dans 236 communes de 77 départements.

"Ainsi, si un consommateur devra en moyenne débourser 1,80 euro pour une heure de stationnement, le prix moyen atteint 2,73 euros à Toulouse, et dépasse même 3 euros à Paris (3,33 euros)".

Tarification à l'heure

En outre, plus de 8 parkings sur 10 ont adopté une "tarification par périodes indivisibles", et dans plus de la moitié (54%), toute heure entamée est due.

Or la facturation à la minute, qui permet d'adapter le prix payé au service réellement consommé, générerait 16,3% d'économies pour les consommateurs, calcule l'UFC Que choisir.

D. N. avec AFP