BFMTV

Paris: un nouveau centre d'accueil pour réfugiés dans le 16e arrondissement

300 personnes vont être accueillies au sein de l'ancienne caserne Exelmans.

300 personnes vont être accueillies au sein de l'ancienne caserne Exelmans. - BFM Paris

Situé dans une ancienne caserne, un nouveau centre d'hébergement pour les migrants a été inauguré ce jeudi dans le 16e arrondissement de Paris.

L'ancienne caserne Exelmans, dans le 16e arrondissement accueille désormais des réfugiés. Ce jeudi matin, le préfet de région Michel Cadot a inauguré ce nouveau centre d'hébergement en présence de Ian Brossat, maire-adjoint en charge du Logement et de Dominique Versini en charge des Solidarités.

Depuis mardi, une cinquantaine de réfugiés sont accueillis dans cette ancienne caserne, ils seront 300 à terme (100 réfugiés, 150 demandeurs d'asile et 50 places pour les familles". 

Un deuxième centre dans le 16e

Ce centre est le deuxième installé dans le 16e arrondissement. Ce projet avait rencontré l'opposition des élus de droite dans l'arrondissement. Ce jeudi, Ian Brossat s'est réjouit que ce centre voit le jour. 

"Il y a deux ans, nous avons ouvert le 1er centre d'hébergement du 16e. Il y a eu beaucoup de polémiques. Finalement, tout s'est bien passé. Nous ouvrons le 2e aujourd'hui", a-t-il écrit sur Twitter, soulignant le besoin de "répartir l'effort équitablement dans les territoires". 

Le centre, pour lequel l'Etat consacrera 3,5 millions d'euros par an est géré par l'association Aurore. A l'issue d'une période de deux ans, le centre abrité au sein de l'ancienne caserne a vocation a être transformé en logements sociaux.

A l'échelle de l'Ile-de-France, le préfet de région a annoncé l'ouverture de 1.200 nouvelles places pour les demandeurs d'asile qui permettront "de fermer progressivement les gymnases réquisitionnés cet été. 

C. B