BFMTV

 Notre-Dame: le parvis de la cathédrale a rouvert ce dimanche, plus d'un an après l'incendie

Depuis l'incendie, le parvis de la cathédrale devait rester fermé en raison d'importants taux de concentration au plomb. Malgré plusieurs tentatives de nettoyage, ces taux restaient trop élevés. Ils sont désormais suffisamment bas pour permettre aux Parisiens et pèlerins de revenir.

Près d'un an après l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, le parvis de la cathédrale a rouvert ce dimanche à 15 heures. Les barrières ont été retirées et depuis 15 heures le parvis a officiellement été rouvert en présence d'Anne Hidalgo, du général Georgelin en charge des travaux et du cardinal Michel Aupetit.

"C’est une forme presque de renaissance aujourd’hui", a déclaré la maire de Paris devant la cathédrale.

Le ministre de la Culture, Franck Riester, a quant à lui évoqué le "très beau symbole" de cette réouverture du parvis au public qui constituait "une première étape pour retrouver Notre-Dame". 

Ouvrir le jour de la Pentecôte, c'est "un signe extraordinaire", "une libération", a aussi salué à leurs côtés l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, devant la presse.

Ils sont venus marquer cette réouverture, avec le général Jean-Louis Georgelin, qui préside l'Etablissement public de Notre-Dame. Tous portaient des masques de protection contre le coronavirus.

Une diminution des concentrations au plomb

L'annonce de la réouverture du parvis de Notre-Dame avait été annoncé plus tôt ce dimanche par le diocèse de Paris et la Ville.

"La Ville de Paris, le Diocèse de Paris et l'Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris se félicitent de cette réouverture", écrivent les trois institutions. 

Depuis l'incendie, le parvis de la cathédrale devait rester fermé en raison d'importants taux de concentration au plomb. Malgré plusieurs tentatives de nettoyage, ces taux restaient trop élevés. Ils sont désormais suffisamment bas pour permettre aux Parisiens et pèlerins de revenir. 

"Les opérations de nettoyage coordonnées avec les services de la préfecture de police et de la préfecture de région, réalisés à plusieurs reprises ont permis de diminuer très fortement les concentrations de plomb."

"A ce jour, l'Agence régionale de Santé considère que les conditions sanitaires d'une réouverture au public du Parvis de Notre-Dame de Paris et de la rue du Parvis sont réunies."

Le chantier destiné à sécuriser Notre-Dame incendiée, suspendu à la mi-mars pour cause de coronavirus, doit reprendre très progressivement, avec toujours pour objectif de redonner vie à la cathédrale d'ici 2024.

Cyrielle Cabot avec AFP