BFMTV

Paris: la foire du Trône menacée?

La foire du Trône pourrait être réduite de moitié.

La foire du Trône pourrait être réduite de moitié. - Jeangui111 - Flickr

La mairie du 12e arrondissement de Paris a déposé lundi soir un voeu en faveur de la réduction du terrain accordé à la foire du Trône.

C'est un vote qui tombe en pleine épreuve de force entre les forains et la mairie de Paris. Lundi soir, la maire PS du 12e arrondissement, Catherine Baratti-Elbaz, a soumis au conseil d'arrondissement l'adoption d'un voeu visant à réduire de moitié la place de la Foire du Trône à l'horizon 2019 sur la pelouse de Reuilly.

Coïncidence ou non, le vote intervient alors que les forains manifestaient lundi autour de Paris. Dans Le Parisien, l'entourage de la maire précise que le vote n'a "rien à voir avec les polémiques sur le marché de Noël". Si le voeu est qualifié "d'opportuniste" par l'opposition, la maire d'arrondissement avance qu'il est lié à "une délibération sur l'aménagement d'une baignade publique sur le lac Daumesnil, voisin". Si les deux événements n'interviennent pas au même moment de l'année, Catherine Baratti-Elbaz explique vouloir malgré tout "réfléchir à une réduction de l'ampleur de cette manifestation pour améliorer le cadre des riverains". 

Les forains dénoncent "un mépris" de leur profession

Mardi, alors que les forains organisaient une nouvelle journée de manifestation autour de Paris, la nouvelle n'a pas tardé à faire réagir.

"C'est la plus grande fête foraine de France et à l'horizon 2019 il y a 250 familles qui ne vont plus avoir de fête foraine, parce qu'ils veulent la supprimer à 50%. Il y a un mépris considérable de notre métier", s'agace Vincent Lapere, un forain mobilisé. 

Toutefois la diminution de l'espace alloué à la Foire du Trône n'est pas encore acté. Pour s'appliquer, le voeu de la mairie du 12e doit être adopté par le Conseil de Paris. La foire du Trône est l'une des plus anciennes fêtes foraines de France et remonte au 10e siècle. Au fil des siècles, la fête foraine a pris de l'ampleur avant de s'installer au milieu des années 60 en bordure du Bois de Vincennes, sur la pelouse de Reuilly. Elle s'y installe désormais tous les ans au printemps, pour une durée de deux mois.

C. B