BFMTV

Michel Fourniret entendu sur deux nouveaux meurtres

Michel Fourniret, le 29 mai 2008, arrive au tribunal de Charleville-Mézières

Michel Fourniret, le 29 mai 2008, arrive au tribunal de Charleville-Mézières - ALAIN JULIEN, AFP

C'est dans le plus grand secret que le tueur en série Michel Fourniret a été entendu la semaine dernière à Paris pour le meurtre de deux femmes.

Le tueur en série Michel Fourniret a été entendu la semaine dernière par un juge d'instruction à Paris et a reconnu avoir "croisé la route" de deux femmes tuées au début des années 90, Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece, a-t-on appris de source proche de l'enquête, confirmant une information de M6.

Des aveux elliptiques

Condamné à la perpétuité en 2008 pour sept meurtres de jeunes filles, Michel Fourniret a été auditionné dans le plus grand secret au palais de justice. Celui qu'on surnomme "l'ogre des Ardennes" a fait des aveux "elliptiques" quant aux meurtres de Johanna Parish et Marie-Angèle Domece.

Le corps de Johanna avait été retrouvée nu et noyé dans l'Yonne à Moneteau le 17 mai 1990. L'autopsie avait permis d'établir que la jeune femme avait été violée et battue avant sa mort. Une affaire que Michel Fourniquet a toujours nié.

Marie-Angèle Domece n'a elle jamais été retrouvée depuis sa disparition en juillet 1988 à Saint-Cyr-les-Colons (Yonne). La jeune femme, handicapée mentale, avait alors 19 ans.

Le magot des postiches

Michel Fourniret avait été mis en examen en 2008 pour les enlèvements et les assassinats de ces deux femmes, mais la cour d'appel avait finalement ordonné un non-lieu à son encontre, le 14 septembre 2011. Il pourrait désormais être renvoyé devant une cour d'assises dans les prochains mois.

Cette année le tueur en série doit également être jugé pour le meurtre de Farida Hamiche en avril 1988. Un crime qui lui avait permis de mettre la main sur le magot des postiches, soit 80 kg d'or.

La rédaction avec AFP